Lundi, LG a annoncé dans un communiqué de presse que ses écrans flexibles AMOLED entraient dans la production de masse. Bien sûr, cela survient après que des rumeurs ont circulé selon lesquelles Samsung publierait un Galaxy Note 3 avec un écran flexible. Il s’agit essentiellement des deux principaux fabricants sud-coréens qui courent pour voir qui peut être le premier. Alors que Samsung était le premier avec une Smartwatch, ils auraient probablement dû attendre un peu plus longtemps, selon les critiques. L’appareil Samsung avec un écran flexible serait appelé le Galaxy Round. Samsung a en fait montré ses écrans flexibles plus tôt cette année au CES de Las Vegas.

Depuis que les écrans flexibles ont été présentés au CES, la technologie a mûri et Samsung a même demandé aux développeurs des idées sur la façon d’utiliser ces écrans dans leurs téléphones. Mais il y a beaucoup de mythes à propos de ces écrans flexibles, comme allons-nous voir des panneaux incurvés? Ou pliez notre téléphone comme un livre. Non, cela n’arrivera pas, du moins pas encore.

Les écrans AMOLED sont fabriqués en appliquant un substrat chimique sur un mince morceau de verre, puis en superposant les composants électroniques qui contrôlent les écrans au-dessus. Alors que les écrans flexibles utilisent un plastique mince et pliable au lieu de ce verre, sinon ils sont assez similaires. Le plastique donne à l’écran une certaine souplesse, mais les bits électroniques deviennent le facteur limitant de la flexibilité. Les bits sont également capables de tolérer une certaine déformation. Donc, si vous avez vu les écrans flexibles et avez eu la vision de replier votre téléphone et de le mettre dans votre poche, ce n’est pas la technologie que vous vouliez. Dans un rayon de courbure de 400 mm, l’écran Samsung présente une déflexion maximale signalée de seulement 18 degrés, soit 5 mm. Alors que le panneau de LG a encore plus de rayon de courbure de 700 mm.

Écrans flexibles Samsung

Cela signifie que, fondamentalement, nous ne verrons que très peu de courbes larges et douces avec une déviation ne dépassant pas 18 degrés. C’est très loin des angles droits et encore plus loin des carrés de poche de smartphone. La sortie de LG préfigure également ce qui est sûr d’être un point marketing majeur à venir en le décrivant comme « incassable ». Cependant, les écrans flexibles devraient subir moins de réparations coûteuses, même s’ils ne sont pas complètement incassables. Cela signifie également qu’il devrait y avoir plus de place pour la batterie, et qui ne veut pas plus de batterie dans son téléphone?

Jusqu’à présent, LG et Samsung ont accompli beaucoup de choses sur le marché des écrans flexibles. Ça va être intéressant de voir comment tout cela se passe. J’adorerais voir ce qu’ils proposent en termes d’appareils avec des écrans flexibles. Cela va certainement devenir un marché populaire très bientôt.

Laisser un commentaire