Toute technologie est dans un état en constante évolution – peut-être pas autant que la technologie mobile – car de nouveaux fabricants surgissent dans toute l’Asie et en particulier en Chine et en Inde, où de grandes populations peuvent se traduire par de gros profits. Samsung et Apple ont longtemps dominé la scène des smartphones, non seulement aux États-Unis, mais à l’échelle mondiale, Samsung et Android OS ont dominé près de 80% des livraisons de smartphones au cours des deux dernières années (voir le graphique ci-dessous). Les analystes agissent maintenant surpris que les Chinois viennent prendre le contrôle de l’industrie des smartphones – comme ces «  étrangers  » vont voler des affaires aux entreprises américaines … ce qui ne pourrait être plus éloigné de la vérité. À l’heure actuelle, Motorola est le seul véritable concepteur et fabricant américain de smartphones – Apple est peut-être une entreprise américaine, mais ne vous y trompez pas, l’iPhone est un appareil de fabrication «  étrangère  ». Samsung vient de Corée du Sud, LG, HTC de Taiwan et Sony du Japon. Il me semble que les «étrangers» dominent déjà le monde des smartphones et des technologies mobiles.

Lenovo est une autre grande entreprise qui vend des serveurs, des PC, des ordinateurs portables (ThinkPads) et des tablettes depuis si longtemps aux États-Unis, nous oublions parfois qu’ils viennent également de Chine. Ils ont récemment acheté une autre entreprise aussi américaine que la tarte aux pommes – Motorola Mobility – de Google et commenceront bientôt à introduire leurs smartphones aux États-Unis. Lenovo est l’un des noms les plus connus de Chine, mais ZTE et Huawei sont également de grandes sociétés bien établies de La Chine… progresse lentement sur le marché américain. Certaines entreprises moins connues commencent également à fléchir leurs muscles – Xiaomi, Meizu et OnePlus sont d’autres entreprises basées en Chine. La plupart étaient des start-ups et ont énormément augmenté au cours des deux dernières années… et tous les trois sont des smartphones phares de qualité pour presque la moitié du prix des entreprises établies.

Les clients potentiels en Chine et en Inde n’étaient que ce… potentiel, mais avec les économies du monde en mutation, plus d’emplois sont disponibles dans ces pays autrefois émergents et maintenant ces clients potentiels se transforment en clients exigeants – ils veulent le service 4G amélioré et -des smartphones que nous apprécions. Une fois satisfaits d’un téléphone d’entrée de gamme 2G ou 3G, à mesure que la technologie et l’Internet de leur pays se développent, la sophistication de leurs clients augmente – ils voulaient des appareils que seuls Samsung et Apple pouvaient offrir. Leurs propres fabricants ont commencé à écouter et construisent des modèles haut de gamme pour concurrencer directement Samsung et Apple, mais à moitié prix. Leurs propres citoyens ne pouvaient pas les acheter assez rapidement, laissant un marché en baisse pour Samsung et en particulier Apple, car Samsung fabriquait déjà des appareils moins chers à vendre dans ces pays.

Téléphones chinois vs établis

Il est naturel qu’une fois ces entreprises établies dans leur propre pays, elles voudraient «  fléchir leurs muscles  » sur les marchés européens et américains – où nous demandons le meilleur, mais nous voulons toujours un marché que les entreprises chinoises puissent offrir. Xiaomi a déjà commencé à vendre leurs smartphones en Inde grâce à un partenariat exclusif avec Flipkart – un vendeur de commerce électronique local déjà établi en Inde. Xiaomi vend déjà dans la plupart des régions du sud-est de l’Asie et envisage le Brésil comme sa prochaine cible. Xiaomi est souvent appelé Apple en Chine, bien qu’ils préfèrent une comparaison à Amazon – en vendant sur Internet, en expédiant partout et en gagnant de l’argent avec des modules complémentaires et des mises à niveau. Ils ont arraché l’ex-cadre de Google, Hugo Barra, pour les aider à concevoir un plan pour diffuser leurs appareils dans le monde entier et il estime que d’ici la fin de 2015, ils seront partout aux États-Unis.Ils ont même saisi le site Web mi.com, peut-être pour aider aux ventes aux États-Unis, car Xiaomi ne déroule pas exactement nos langues.

OnePlus One est une autre entreprise chinoise qui a une clientèle fidèle aux États-Unis, bien qu’elle ait encore du mal à produire suffisamment de téléphones pour répondre à la demande et a mis en place un système de type loterie pour «  tirer au sort  » les chances d’acheter un smartphone OnePlus One – ce ferme de nombreux clients potentiels. Les smartphones sortent constamment et les entreprises doivent frapper alors que le «fer est chaud», sinon la plupart des techniciens passeront à la «prochaine grande chose»… car ils sont nombreux. Carl Pei de OnePlus a confié que « cela aide beaucoup de gens à ne pas savoir que nous sommes une entreprise chinoise ». Bien que je doute que la mentalité soit toujours présente chez les acheteurs actuels de smartphones – nous sommes parfaitement conscients que la plupart des produits que nous apprécions – les téléviseurs intelligents, les appareils électroménagers, les appareils photo et la plupart des appareils électroniques proviennent tous de pays asiatiques. Ces entreprises faisaient déjà des affaires mondiales, sinon encore dans les smartphones, à peu près tout le reste.

Beaucoup de ces entreprises chinoises fabriquaient ce que l’industrie appelle des appareils sans marque « en marque blanche », autrefois marqués par le nom du transporteur, mais sont maintenant vendus sous les marques Ascend et Honor – principalement sous forme d’appareils prépayés. Lenovo commencera lentement à bouger le premier de l’année une fois que l’accord Motorola sera finalisé d’ici la fin de l’année. Huawei et ZTE, autrefois sur la liste noire du gouvernement américain en tant que sociétés chinoises qui nous espionnaient via la technologie de leurs sociétés, sont maintenant de plus en plus acceptés. Beaucoup d’autres les ont étiquetés comme des copies d’autres dessins … à savoir Apple … et ils affirment qu’une fois aux États-Unis, ils seront confrontés à de sévères réclamations pour violation de brevet (PI), qui ne sont pas appliquées dans leur propre pays. Cependant, les fabricants chinois de casques sont en train de constituer un arsenal de licences de titulaires de brevets existants en vue de toute bataille judiciaire qui pourrait survenir. De nombreuses entreprises, telles que Huawei et ZTE, génèrent leur propre façon de faire, brevetée.

Xiaomi Mi4 contre Huawei Ascend Mate 7 AH

Une autre raison de croire que les entreprises chinoises de smartphones survivront et passeront aux ventes mondiales – l’intense rivalité qui s’installe dans leur société et qui se traduit par leurs relations commerciales. Ils examinent le marché géant, les clients soucieux des coûts, le prix de fabrication et ils développent des moyens plus rapides, meilleurs et plus efficaces de gérer la technologie. Ils peuvent voler une ou deux idées ici et là – toutes les entreprises le font … Apple n’a certainement pas inventé le lecteur de musique compact ou le smartphone – mais les entreprises chinoises ont ensuite innové à partir de là. Maintenant, ils travaillent sur un moyen de commercialiser avec succès leurs appareils dans d’autres parties du monde … s’ils ont le même succès en marketing qu’ils ont eu avec la construction d’un meilleur smartphone, alors nous devrions nous attendre à voir leurs smartphones aux États-Unis … très bientôt. S’il vous plaît nous frapper sur notre Page Google+ et dites-nous si vous attendez avec impatience plus de téléphones et plus de concurrence de la Chine… comme toujours, nous aimerions avoir de vos nouvelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici