La plupart des ordinateurs de nos jours et des jours passés utilisent Windows. Le titan d’un système d’exploitation de Microsoft a été intégré sur de nouveaux ordinateurs et téléchargé sur de vieilles plates-formes déclassées pendant plus de deux décennies, conduisant à une base d’utilisateurs incroyablement énorme. Naturellement, la plupart de cette base d’utilisateurs dispose de suffisamment de matériel pour exécuter la dernière création de Microsoft, Windows 10. Salué comme un retour à la forme après Windows 8, froidement reçu, Windows 10 a trouvé une popularité rapide en étant proposé comme une mise à niveau gratuite vers les ordinateurs exécutant Windows. 7 et Windows 8, même ceux qui avaient livré avec un système d’exploitation différent et acheté Windows 7 ou 8 plus tard, ou même piraté le système d’exploitation. Entre donner aux pirates une chance d’obtenir une copie légitime et offrir aux utilisateurs d’anciens systèmes une mise à niveau claire et facile, il n’est pas surprenant d’apprendre que Windows 10, moins de deux ans après sa sortie, a déjà recueilli plus de vingt pour cent du marché total des PC Windows, bien qu’il soit moins populaire que Windows 7.

L’un des changements les plus importants de Windows 10 est la barre de recherche. Sous Windows 7 et 8, il était principalement utilisé pour rechercher du contenu sur votre propre ordinateur. Dans Windows 10, cependant, il peut être lié à la recherche sur le Web, qui par défaut est Bing, ainsi qu’à l’assistant numérique Cortana de Microsoft, qui utilise également Bing pour les résultats Web. Il n’est donc pas surprenant que le trafic sur Bing ait augmenté et commencé à cannibaliser les recherches Google. Selon Microsoft, environ 35% de leur trafic sur Bing provenait d’appareils fonctionnant sous Windows 10. Plutôt que de lancer un navigateur pour effectuer une recherche, les utilisateurs pouvaient simplement cliquer sur la barre de recherche sur leur bureau ou même simplement exprimer leur souhait à Cortana. Cela entraînerait l’ouverture d’une fenêtre dans le navigateur par défaut, qui est par défaut Microsoft Edge, avec le résultat Bing pour leur requête.

Bien que cela puisse être modifié pour utiliser Google, c’était un processus quelque peu intensif avec lequel la plupart ne se souciaient pas – ils avaient les résultats qu’ils voulaient devant eux, pas besoin de jouer avec les choses et de passer à Google. Bing Maps et un certain nombre d’autres services Bing sont intégrés dans diverses parties de Windows 10 de la même manière. Ajoutez cela au fait que Microsoft a payé des tiers pour qu’ils aident à générer du trafic vers Bing et il devient assez clair à quel point Microsoft a réussi à s’infiltrer dans l’empire de recherche de Google.

Ce n’est pas tout sombre et maudit pour Google, bien sûr; malgré toutes ces affaires avec Windows 10, Google domine toujours l’espace mobile et a une grande récolte d’utilisateurs de bureau, ainsi que la cuisson de leurs services dans Chrome OS. Cela s’est traduit par une augmentation des revenus publicitaires totaux pour eux de 18% sur un an. Alors que les appareils deviennent moins chers et que les connexions Internet vont plus loin, le Web est un endroit plus accessible que jamais. Un tout nouvel ordinateur portable Windows 10 bas de gamme peut coûter aussi peu que 199 $, ou même plonger dans le territoire de 50 $ pour une tablette plus ancienne ou un PC à facteur de forme micro qui peut se connecter à un moniteur ou à un téléviseur compatible HDMI. Avec les Chromebooks, c’est à peu près la même histoire. Et, bien sûr, vous pouvez vous procurer un smartphone Android pour une saleté bon marché de nos jours, même à 10 $.

N’oublions pas que les chatbots, A.I. et les plates-formes tout-en-un comme Facebook Messenger sont en hausse. La convergence avec le trafic Internet, en amenant tout un sous-ensemble donné du trafic des utilisateurs à travers une seule passerelle, devient lentement la norme. Pour la plupart, Google et Microsoft se sont appuyés sur leurs systèmes d’exploitation plutôt que de résoudre ce problème directement. Le problème avec cette approche, cependant, est qu’Android et Windows sont utilisés pour héberger des choses comme des applications, des navigateurs et d’autres services de convergence dont Google et Microsoft, pour la plupart, ne tirent rien. Bien que ces plates-formes soient principalement utilisées dans les marchés émergents, cela représente à lui seul une énorme quantité de trafic à évaluer et à traiter, et la propagation de ces plates-formes est largement inévitable. Après un certain temps, il n’est peut-être pas totalement inconnu de voir des gens utiliser ces plates-formes comme s’ils étaient un système d’exploitation en soi. Et, bien sûr, malgré une annonce contraire, un autre téléphone Facebook pourrait toujours se précipiter pour cannibaliser plus de trafic provenant d’Android et du Windows Phone en difficulté, ainsi que d’iOS, qui par défaut est Google pour la recherche.

Google, Microsoft et Facebook, ainsi que des tonnes de petites entités, prennent des mesures pour apporter la connectivité Internet à des endroits qui ne l’ont jamais eu auparavant, tels que les pays du tiers monde et les zones les plus rurales de l’Inde et de l’Europe. Cela signifie que des milliards d’utilisateurs sont sur Internet plus que jamais auparavant et presque toutes les personnes impliquées ressentiront l’amour. Bien que Google et Microsoft se battent dans la recherche, ils se battent principalement sur de nouveaux territoires. Pourtant, Microsoft a lancé à Google une véritable courbe avec Windows 10, à la fois sur le front et avec de nouvelles installations, ainsi qu’une récente poussée intéressante pour pousser les utilisateurs d’Android vers Cortana et Bing. Il sera très intéressant de voir comment Google s’en sortira alors que le marché se développe et que le prochain milliard de nouveaux utilisateurs d’Internet sont exploités. Si Google décide d’essayer de reconquérir leur territoire, il sera également intéressant de voir comment ils envisagent de le faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici