Que nous ayons tous marre ou non de voir les noms «  Snapdragon 801  » et «  Snapdragon 805  » dans les smartphones haut de gamme d’aujourd’hui, toute l’industrie s’appuie sur les processeurs Qualcomm. En fait, l’industrie du mobile ne ressemblerait pas à ce qu’elle est aujourd’hui sans Qualcomm. Non seulement ils ont un warchest de brevets pour rivaliser avec à peu près n’importe qui, mais ils ont révolutionné la façon dont nous utilisons nos appareils et ce que nous attendons d’eux. Les grandes marques telles que Samsung, LG, Sony et HTC comptent toutes sur Qualcomm pour alimenter leurs appareils haut de gamme, et avec la nouvelle que le nouveau Snapdragon 810 pourrait faire face à des retards, cela pourrait causer de gros problèmes.

Je suis à peu près sûr que tous ceux qui ont un appareil à la fin de 2013 – comme les propriétaires de LG G2 et Nexus 5 – sont tous très satisfaits des performances de leurs appareils. En effet, le Snapdragon 800 était – et est toujours – un excellent SoC (système sur puce) offrant de bonnes performances globales, un son décent et des capacités graphiques assez impressionnantes. Tout au long de 2014, nous avons vu le Snapdragon 801 et, en quantités croissantes, le Snapdragon 805 utilisé dans des appareils haut de gamme comme le Nexus 6 et le Galaxy Note 4. Le schéma de dénomination de Qualcomm est difficile à suivre dans le meilleur des cas, mais le Snapdragon Les 801 et 805 sont à la hauteur de leurs noms, ils ne sont pas beaucoup mieux que le Snapdragon 800 de l’an dernier. Cela pose un problème pour les entreprises qui comptent sur Qualcomm pour aller mieux chaque année; les gens perdent tout intérêt. La raison principale pour laquelle nous sommes nombreux à mettre à niveau nos appareils est que nous voulons une meilleure autonomie, de meilleures performances et de nouvelles fonctionnalités plus brillantes. 2014 nous a donné un peu plus qu’une meilleure autonomie grâce à des batteries plus grandes, malgré d’excellents appareils pour la plupart. 2015 voit cependant l’introduction de processeurs de « nouvelle génération » (faute d’un meilleur terme) sous la forme des Snapdragon 810 et 808. Pour ceux qui s’intéressent aux spécifications techniques, le tableau ci-dessous de AnandTech compare parfaitement la ligne 800.

Capture d'écran 2014-12-05 au 16.21.49

Les Snapdragon 810 et 808 utilisent la configuration big.LITTLE d’ARM, ce qui se traduit par une durée de vie de la batterie bien meilleure et, grâce aux nouvelles conceptions de base Cortex-A53 et Cortex-A57, de meilleures performances également. Malheureusement, le Snapdragon 810 – le processeur que tous les grands noms viseront – est confronté à des problèmes. Selon des sources de l’industrie, le Snapdragon 810 est confronté à des problèmes tels que la surchauffe et des problèmes avec le contrôleur RAM (probablement en raison du nouveau support de la RAM LPDDR4). Bien que nous ne soyons pas en mesure de dire avec certitude que ces rapports sont vrais, il y a une chose que nous savons; attendre sur Qualcomm pourrait créer de gros problèmes pour les goûts de Samsung et co.

Après une année d’appareils qui n’étaient guère plus que des améliorations (peu importe la qualité des améliorations), 2015 semble être l’année où les fabricants peuvent à nouveau exciter les gens, et c’est aussi l’année où quiconque a signé un contrat en 2013 peut passer à Quelque chose de nouveau. En tant que tel, il y a une pression sur HTC, Sony, Motorola et Samsung (dont les bénéfices ont déjà fortement baissé cette année) pour offrir quelque chose de nouveau, quelque chose d’excitant. Sans le Snapdragon 810, il sera difficile pour les gens de le faire. Il y a un mot que le Snapdragon 810 pourrait ne pas être disponible au premier semestre de 2015 et même si je n’y crois pas personnellement, cela créerait de sérieux maux de tête.

Prenons HTC et Samsung, par exemple, des entreprises qui sortent toutes deux leurs gros vendeurs vers le début de l’année, sans un nouveau processeur, cela leur laisserait des choix difficiles à faire. Samsung est quelque peu unique en ce que sa gamme de processeurs Exynos est généralement assez bonne, mais le nom Exynos n’a jamais cliqué avec les opérateurs américains. HTC pourrait se tourner vers MediaTek, mais le consommateur moyen demanderait alors « Qui est MediaTek? » Le problème pour HTC, Samsung et Sony est que le lancement au cours du premier semestre 2015 sans un nouveau processeur Snapdragon pourrait nuire aux ventes.

Le consommateur moyen (qui s’intéresse plus que jamais à la technologie) n’a probablement jamais entendu parler d’Exynos ou de Tegra, mais il a entendu parler de Snapdragon. Quand ils viennent de mettre à niveau l’année prochaine et qu’ils voient deux appareils avec un «  Snapdragon 805  » à leur cœur, mais un abîme dans les étiquettes de prix, alors qu’est-ce qui va leur faire payer un supplément?

S’il y a un retard avec la nouvelle série de processeurs Snapdragon 810, il sera intéressant de voir ce que font les grands fabricants. Je doute que beaucoup d’entre eux se tourneront vers MediaTek, et avec la puce Tegra K1 de NVIDIA étant chère, il semble que Samsung serait le prochain port d’escale. Si j’étais Samsung, je ne serais pas disposé à jouer au ballon, surtout si j’avais besoin de tous les jetons que je pouvais mettre la main sur moi. Il serait donc logique de voir les fabricants innover ailleurs, avec de nouveaux designs et fonctionnalités créés en interne. Si tel est le cas, 2015 ne peut pas arriver assez tôt. Il est temps que nous ayons quelque chose de vraiment différent sur les étagères, et si nous voyons moins le nom de Snapdragon en conséquence, alors 2015 pourrait être l’année où nous verrons l’industrie du mobile changer pour le mieux.

Laisser un commentaire