Android P peut proposer une prise en charge native de l’enregistrement des appels, comme le suggèrent un certain nombre de validations récemment découvertes dans le référentiel principal du projet Android Open Source. Un code ajouté à AOSP par les ingénieurs de Google fait référence à l’existence d’une « tonalité d’enregistrement d’appel » qui serait vraisemblablement jouée une fois que les utilisateurs auraient appuyé sur le bouton correspondant pour commencer à enregistrer leur conversation. Le ton lui-même est censé être de la variété 1 400 Hz, ce qui signifie que les personnes de tous âges devraient pouvoir l’entendre sans aucun problème, l’un des commits s’y référant révélant qu’il est censé être joué toutes les 15 secondes pendant la conversation. en cours d’enregistrement, sans doute pour rappeler à la personne qui n’a pas initié l’enregistrement qu’elle y participe toujours.

Si Google va de l’avant avec la mise en œuvre de la fonctionnalité dans une version vanille d’Android, il modifiera probablement ses conditions d’utilisation afin de tenir compte des lois pertinentes à travers le monde. L’enregistrement d’un appel téléphonique sans informer l’autre partie de votre activité et sans obtenir son consentement n’est pas admissible comme preuve judiciaire dans certaines parties des États-Unis, une législation similaire étant applicable dans un certain nombre d’autres pays. L’un des commits récemment découverts suggère que la fonctionnalité est actuellement en attente de « exigences de conformité réglementaire » mais n’élabore pas sur le sujet, bien que Google optera très probablement pour une solution qui permettra aux utilisateurs d’Android de reconnaître qu’ils connaissent l’enregistrement des appels natifs le support doit être utilisé conformément aux lois applicables dans le cadre des conditions générales d’utilisation du système d’exploitation. Les opérateurs de téléphonie mobile qui modifient les smartphones sous Android avant de les vendre pourront également désactiver le ton s’ils le souhaitent, cette option étant censée être censée tenir compte des territoires dans lesquels le consentement à deux est obligatoire.

Une autre référence à la fonctionnalité indique que Google prévoit de la rendre disponible aux développeurs tiers, suggérant que la technologie sera proposée dans le cadre d’une interface de programmation d’application (API). Certains appareils Android tels que ceux de OnePlus prennent déjà en charge l’enregistrement d’appels natif, mais la filiale d’Alphabet n’a jamais signalé qu’une telle fonctionnalité pourrait être en cours pour la version stock de son système d’exploitation. Android P devrait être identifié par le numéro de version 9.0 et son premier aperçu pour développeur est sur le point d’être finalisé, selon des rapports récents.

Laisser un commentaire