Il existe un certain nombre de problèmes litigieux dans le monde Android TV, notamment le manque d’appareils basés sur des boîtiers disponibles et le manque de mises à jour suffisamment fréquentes pour les appareils existants. Ainsi que les goûts d’Android 8.0 (Oreo) et son nouveau design. Cependant, l’un des problèmes les plus persistants sur Android TV a été l’absence d’une application Amazon Prime Video gratuite pour tous. Android TV étant une plate-forme centrée sur la télévision, il va de soi que les gens voudront pouvoir accéder à tout le contenu télévisé qu’ils souhaitent, auprès de tous les fournisseurs qu’ils souhaitent. En général, c’est ce qui se passe avec la plupart des fournisseurs offrant désormais soit une application Android TV dédiée, soit un accès Android TV via une application affiliée au câble, ou à tout le moins, la possibilité de diffuser du contenu. L’adhésion à Amazon Prime étant accessible à un nombre important de propriétaires d’appareils américains, vous pouvez vous attendre à ce qu’Amazon soit totalement accommodant à cet égard et fasse tout son possible pour aider ses membres à accéder à son service de streaming vidéo. Après tout, ils paient pour l’adhésion. Cela ne semble pas être le cas, cependant, Amazon bloque effectivement l’accès à un certain nombre de ses clients qui sont également propriétaires d’appareils Android TV.

Ce qui est d’autant plus intéressant, c’est qu’il ne s’agit pas seulement du fait qu’Amazon n’a pas encore développé d’application optimisée pour Android TV, comme il l’a fait, et que l’application est déjà disponible sur les appareils de fabricants spécifiques. Les bases sont donc toutes en place et rien n’empêche Amazon de rendre l’application ouverte à tous ses clients qui choisissent d’utiliser un produit d’un « concurrent ». La plupart des rapports des médias suggèrent que cela fait partie d’une bataille en cours entre Amazon et Google qui a vu des mouvements de la part des deux parties (Amazon supprimant certains produits de marque Google de son écosystème et Google supprimant l’accès à YouTube à partir de produits de marque Fire), et bien que cela rende sens en surface, cela ne semble pas fonctionner. Par exemple, en décembre de l’année dernière, Amazon a publié sa principale application vidéo sur le Google Play Store, ce qui a immédiatement conduit à l’hypothèse par beaucoup que l’application était maintenant (ou sur le point de devenir) largement disponible pour tous les propriétaires d’appareils Android TV. Ce n’était évidemment pas le cas, car depuis que la liste des applications a été publiée, elle est restée inaccessible à tous les appareils des fabricants avec lesquels Amazon n’a signalé aucun accord. Donc, en effet, rien n’a changé depuis la mise en ligne de la liste, par rapport à avant. Les mêmes appareils sont toujours pris en charge, et c’est tout. Avec la compréhension générale maintenant que le fait de pousser l’application sur le Play Store était plus un moyen de faciliter les mises à jour d’applications pour les appareils existants. Bien sûr, l’un des avantages supplémentaires d’une liste Play Store est qu’elle peut donner un aperçu du nombre de personnes qui utilisent l’application – le taux d’installation. Ce qui montre actuellement que la version Android TV de l’application Prime Video a maintenant été installée plus d’un million de fois.

De manière générale, ce n’est pas un nombre particulièrement énorme en ce qui concerne les chiffres de téléchargement d’applications. Mais en termes d’Android TV, c’est le cas. Par exemple, l’application Android TV Launcher (l’application d’interface réelle considérée comme installée sur tous les appareils Android TV) répertorie actuellement plus de dix millions d’installations. Oui, ce nombre pourrait en effet être beaucoup plus élevé en raison des grandes étapes associées aux listes du Play Store, mais il en va de même pour le million pour l’application Amazon Prime Video – cela pourrait également être beaucoup plus élevé. Ainsi, bien que ces nombres soient quelque peu négociables, ils sont toujours liés et montrent que le nombre d’appareils sur lesquels l’application Prime Video est installée est assez important par rapport au nombre total d’appareils Android TV. Quelque chose qui est encore plus évident lorsque vous prenez en considération l’application n’est disponible que pour sélectionner dispositifs. Donc, si l’objectif d’Amazon était de ne pas activer les appareils Android TV avec son accès Prime Video, cela ne fonctionne pas. De plus, rien n’empêche les propriétaires d’appareils non compatibles de télécharger l’application en premier lieu. C’est quelque chose qu’un certain nombre d’utilisateurs ont déjà fait, sur plusieurs appareils, et notent généralement comment l’application fonctionne plutôt bien. Ainsi, même les appareils qu’Amazon semble bloquer volontairement ont toujours accès au service. Par conséquent, cela devient un peu ridicule maintenant qu’Amazon interdit toujours l’accès à son application en général. Assez de personnes utilisent déjà l’application et celles qui ne l’utilisent pas sont toujours des clients d’Amazon et méritent la possibilité de pouvoir consommer ce pour quoi elles paient, sur l’appareil de leur choix. De même, le propre écosystème d’Amazon semble se porter assez bien ces jours-ci et la société vient tout juste de lancer un tout nouvel appareil Fire TV Cube, offrant aux coupe-câbles une autre option. Il est donc temps maintenant qu’Amazon appuie sur le commutateur et rende l’application Prime Video déjà développée et déjà répertoriée sur le Play Store, disponible pour tous les utilisateurs d’Android TV.

3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici