Google a annoncé plus tôt que son nouveau service, qui permet le contenu par câble, satellite et Web via les téléviseurs et les décodeurs, devrait sortir à l’automne de cette année. Google s’est associé à la fois à Sony et à Logitech pour fournir les premiers appareils intégrant Google TV dans leurs téléviseurs HD, et Dish fournissant leur contenu via HDMI.

Avec Google TV, alimenté par Android, le contenu Web est plus convivial et vous avez accès aux plus de 30 000 applications du marché. Puisqu’il s’agit de Google, attendez-vous à voir des publicités. La manière dont ils sont placés dans la programmation ou la navigation Web n’est pas claire. Récemment, Google a rencontré les quatre principaux réseaux, ABC, CBS, Fox et NBC pour discuter de la collaboration avec le service, mais a rencontré une opposition.

Les réseaux sont menacés par la probabilité que le nombre d’abonnés diminue si un service, comme google tv, fournissait du contenu gratuit à leurs émissions préférées. Ils fournissent déjà leurs propres émissions en ligne avec quelques annonces placées, mais Google TV vise à fusionner à la fois le contenu en ligne et ce qu’ils regardent à la télévision dans un seul point de vente. Alors que le nombre de personnes qui regardent des vidéos en ligne augmente, les réseaux ont du mal à trouver des moyens de garder leurs abonnés intéressés. Autoriser leurs émissions sur d’autres sites Web, tels que Hulu, iTunes et Amazon, a encore augmenté leurs revenus publicitaires. Puisqu’ils reçoivent des revenus de publicités à la télévision et de publicités en ligne, ils craignent d’en perdre une grande partie. Des quatre grands réseaux, il semble que CBS se soit montré le moins résistant, on ne peut qu’espérer que les autres grands réseaux suivront, à moins qu’ils ne veuillent se laisser distancer.

Laisser un commentaire