Viacom a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord avec T-Mobile pour que ses chaînes soient incluses dans le prochain service de télévision mobile de l’opérateur.

Dans le cadre de l’annonce, Viacom a confirmé Comedy Central, BET, MTV, Nickelodeon, Paramount et « plus« sera inclus. En fait, l’annonce reprend la façon dont ces chaînes »jouer un rôle clé« pour le nouveau service lors de son lancement.

Cela fait suite à ce qui semblait être une position moins favorable vis-à-vis de Viacom prise par AT&T.

Auparavant, les chaînes Viacom étaient facilement disponibles sur les plateformes vidéo d’AT & T, bien que cela ait changé au cours des dernières semaines. Plus particulièrement, lorsque AT&T a lancé son nouveau plan DIRECTV NOW, il a complètement supprimé la présence de Viacom du service de streaming pay-as-you-go.

Encore plus récemment, les deux sociétés ont semblé se heurter à un mur de briques en ce qui concerne les accords de distribution, ce qui a conduit à l’attente initiale qu’une panne de Viacom était sur le point de se produire, ce qui aurait entraîné la suppression de l’accès à de nombreuses chaînes sur DIRECTV et U-verse plates-formes.

Le black-out a été manqué de peu et en réponse à la demande des consommateurs, les chaînes Viacom reviennent à DIRECTV NOW, mais pas tout à fait au même titre qu’auparavant.

Au cours de la discussion publique entre AT&T et Viacom, AT&T a suggéré que l’une des raisons pour lesquelles elle supprimait les canaux Viacom était à cause de la nature « impopulaire » de certaines d’entre elles.

Vraisemblablement, le non-opérateur est en désaccord avec cela, car l’annonce actuelle marque l’une des premières vraies confirmations de certains des contenus tiers qui seront disponibles via la solution de T-Mobile.

Selon l’annonce, l’accord signifie que les clients de la télévision mobile T-Mobile auront accès à « flux linéaires en direct des chaînes Viacom ainsi qu’une large gamme de contenu à la demande. « 

Le prochain service de T-Mobile est un service très attendu par le marché, car le non-opérateur prétend faire pour la télévision ce qu’il a fait pour le mobile. Malgré cela, T-Mobile a apparemment trouvé plus difficile de tenir cette promesse que prévu initialement.

Le nouveau service de télévision devait initialement arriver à la fin de l’année dernière, mais des rapports ont ensuite commencé à faire surface suggérant qu’il avait été retardé jusqu’au début de 2019. L’une des raisons suggérées pour le retard était le manque d’accords fermes avec les fournisseurs.

L’annonce de cet accord aujourd’hui semble soutenir cette notion, car T-Mobile est actuellement encore en phase de négociation avec des propriétaires de contenu tiers.

Sur la base des commentaires très récents fournis par les dirigeants de l’entreprise, T-Mobile espère différencier son service des autres en se concentrant davantage sur la fourniture d’un à la carte un service.

Par exemple, T-Mobile devrait offrir aux consommateurs la possibilité de créer leur propre ensemble de streaming en fonction des canaux et des réseaux qu’ils souhaitent – et de ne payer que pour ces canaux et réseaux.

Bien que cela soit similaire à l’approche adoptée par Amazon avec son « Chaînes« service et encore plus récemment par The Roku Channel, ce n’est pas une approche qui correspond bien à la façon dont le contenu Viacom est généralement distribué. Par conséquent, il reste à voir dans quelle mesure T-Mobile dépendra de la solution » pick and mix  » ou si l’entreprise a maintenant décidé d’aller avec plus d’un typique « maigre« solution groupée.

Laisser un commentaire