Le rachat de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards de dollars est « temporairement suspendu », a déclaré le PDG de Tesla annoncé plus tôt aujourd’hui. Le multimilliardaire qui a signé un accord pour acheter le réseau social le mois dernier veut plus d’informations sur la proportion de spam/faux comptes sur la plateforme.

Dans un dossier déposé lundi, Twitter avait déclaré que les faux comptes représentaient moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables (mDAU) au cours du premier trimestre de l’année. Ainsi, sur les 229 millions d’utilisateurs quotidiens moyens signalés au cours du premier trimestre 2022, seuls environ 11 millions de comptes devraient être des faux ou des spams.

Mais Elon Musk ne l’achète apparemment pas. Il semble qu’il s’attendait à beaucoup plus de faux comptes sur Twitter que ce que la société a rapporté. Musk attend maintenant « des détails soutenant le calcul selon lequel les spams/faux comptes représentent effectivement moins de 5% » de la base d’utilisateurs actuelle de la plateforme. Jusque-là, l’affaire est en attente.

Dès le début, Musk a souligné que la suppression des « bots spam » de Twitter serait l’une de ses priorités si l’accord était conclu. Il veut développer la plateforme comme un lieu ouvert pour la liberté d’expression où chacun peut faire entendre sa voix. Musk a même suggéré qu’il annulerait l’interdiction de l’ancien président américain Donal Trump, qui a été définitivement banni du réseau social pour des tweets qui violent les politiques de l’entreprise.

Mais cette privatisation médiatisée de Twitter est loin d’être terminée. Elon Musk fait déjà l’objet d’une enquête par les régulateurs fédéraux. Le rachat proposé pourrait rencontrer d’autres obstacles juridiques de ce type à l’avenir. C’est si Twitter peut fournir à Musk suffisamment de détails sur les faux comptes et qu’il décide de poursuivre l’accord.

Twitter a fait plusieurs fois des erreurs de calcul dans le passé

Elon Musk demandant plus de détails concernant le calcul des faux comptes de Twitter peut avoir quelque chose à voir avec l’histoire de l’entreprise dans ce domaine. Le réseau social a fait plusieurs fois des erreurs de calcul dans le passé.

Dans son rapport sur les résultats du premier trimestre 2022, Twitter a révélé qu’il avait mal calculé ses mDAU depuis 2019. Il a signalé jusqu’à 1,9 million de mDAU de plus chaque trimestre qu’il ne l’avait fait pendant trois années consécutives. La société a également commis une erreur de calcul similaire entre 2014 et 2017. Elle a compté certains comptes non actifs comme utilisateurs actifs mensuels (MAU), surestimant les MAU moyens jusqu’à deux millions.

Twitter a été bouleversé après l’annonce du rachat de 44 milliards de dollars par Musk. Plusieurs cadres supérieurs ont quitté l’entreprise. Il sera intéressant de voir la suite pour le réseau social.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici