Une nouvelle étude a été publiée par Comscore, et elle rapporte que la grande majorité des applications mobiles les plus utilisées aux États-Unis proviennent de Google et d’Apple. En fait, l’étude indique que ces applications sont préinstallées, et l’étude montre certainement que Google et Apple dominent la concurrence avec leurs applications par défaut.

Cette étude a été commandée par Facebook, et elle a été partagée par The Verge, en exclusivité. Le rapport indique que les applications de base telles que la météo, les photos et les horloges dominent. Cela suggère que les applications tierces ont du mal à rivaliser dans ces catégories.

Google et Apple dominent la concurrence avec leurs applications par défaut

Ce qui est intéressant, c’est que Apple Maps and Music n’apparaissent pas du tout sur la liste iOS, alors que Gmail est proche d’Apple Mail sur cette liste. Vous pouvez consulter les deux listes pour iOS et Android dans l’image ci-dessous.

Meilleures applications Android Apple Comscore

Comme vous pouvez le voir, Apple Phone, Météo, Photos, Appareil photo, Horloge, Messages et App Store mènent la course ici. En effet, sur le top 20 des applications sur iOS, seules 5 ne sont pas éditées par Apple.

Les choses ne sont pas si différentes sur Android non plus. Les 20 principales applications sont Google Play, Search, YouTube et Gmail. Facebook et Facebook Messenger ont réussi à se hisser aux quatrième et cinquième places, et à la suite de cela, nous voyons cinq applications supplémentaires de Google. Ces applications sont Google Maps, Drive, Photos, Contacts et appareil photo.

12 des 20 applications les plus populaires sur Android sont publiées par Google

Sur les 20 meilleures applications sur Android, 8 ne sont pas publiées par Google, les autres le sont. Donc, la situation est un peu différente que sur iOS, mais pas de beaucoup. Les applications par défaut régissent les deux systèmes d’exploitation.

Afin de compiler ce rapport, Comscore a utilisé le tat qu’il recueille régulièrement à partir d’applications et de sites Web, est-il indiqué. Il a également interrogé environ 4 000 personnes, les interrogeant sur les applications par défaut qu’elles ont utilisées au cours du mois de novembre (2020).

Facebook a déclaré avoir publié cette étude afin de souligner « l’impact des applications préinstallées sur l’écosystème des applications concurrentielles ». Apple a qualifié les résultats de « sérieusement erronés ». Le porte-parole d’Apple a déclaré que cette étude était « étroitement conçue pour donner la fausse impression qu’il y a peu de concurrence sur l’App Store ». Dans l’ensemble, l’étude est assez intéressante, mais pas surprenante. Les gens sont habitués à utiliser des applications par défaut sur les deux plates-formes. Cela vient avec le territoire, ils y sont habitués et ils fonctionnent bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici