Google a construit une présentation d’Halloween effrayante pour les produits qui ont été tués. Peut-être comme un moyen de célébrer les prochaines vacances, ou peut-être comme un moyen de commémoration. Peut-être un peu des deux.

Dans un message Twitter publié plus tôt cet après-midi, Dana Fried, qui travaille sur le campus de Google à Seattle, a publié une image qui montre des représentations des produits morts de Google affichés sur des pierres tombales.

Le tout entouré de citrouilles et d’un décor macabre. Ainsi que quelques pierres tombales qui lisent R.I.P.

L’image était accompagnée d’un court message qui disait « vous ne savez pas si effrayant ou tout simplement triste?« C’est la saison, avec Halloween dans quelques semaines. Et quelle meilleure façon de lancer les vacances les plus effrayantes de l’année qu’avec une exposition de choses mortes?

Les produits Google morts ne sont qu’une façon amusante de célébrer Halloween

De toute évidence, ce n’est qu’une blague joyeuse des gens de Google tout en plongeant dans l’esprit fantasmagorique. Quiconque a utilisé la plupart des produits Google depuis la création de Google connaît probablement la tendance de l’entreprise à en tuer certains.

Certains d’entre eux réussissent mieux que d’autres avant qu’ils ne décident de disparaître, peu importe à quel point ils peuvent paraître intempestifs. Parmi les morts figurent certains des services les plus populaires que Google offrait auparavant, tels que Reader et Picasa.

Et puis il y a certains des moins populaires (à ne pas confondre avec impopulaires en soi) comme Google+ et Google Buzz. À leur crédit, chaque service avait son propre nombre d’abonnés, et ils étaient aimés par quelqu’un, même s’ils n’étaient pas tous des succès massifs.

On peut voir les deux pierres tombales restantes représentant les logos de Google Wave et Orkut.

La vague pour les inconnus était un produit proposé par Google pour la collaboration en temps réel entre collègues. Orkut était quant à lui un site de réseautage social, pas trop différent de Google+, mais avant Google+ était une chose.

Une nouvelle tradition?

Google a ses traditions. À son siège principal de Mountain View, la société installe une nouvelle statue pour représenter chaque nouvelle version d’Android. Ils ressemblent généralement au dessert associé au numéro de version.

Cette année, bien que la statue ne soit qu’un grand nombre dix, car Google s’est débarrassé de l’utilisation des noms de desserts avec les versions commençant par Android 10. Peut-être que cette exposition d’Halloween au bureau de Seattle pourrait être une nouvelle tradition.

Avec une nouvelle pierre tombale ajoutée pour d’autres produits bien connus dont Google pourrait se débarrasser à l’avenir. Tout se termine, il serait donc naïf de penser que Google n’aura jamais un autre produit qu’il pose.

Si ce moment arrive, cela semble être un bon moyen d’honorer la mémoire de ce qu’ils étaient. De plus, c’est festif.

Laisser un commentaire