Alors que les développeurs gagnent de l’argent en vendant leurs applications, leurs frais d’abonnement et leurs revenus publicitaires, ils doivent toujours payer la plate-forme pour héberger leur logiciel. Les développeurs doivent payer Google pour héberger leurs applications sur le Play Store, et ils doivent même donner à l’entreprise une réduction de leurs revenus d’abonnement. Selon un article de blog, cependant, il semble que la société réduira de moitié ses frais d’abonnement à partir de l’année prochaine.

Google réduira les frais d’abonnement au Play Store de 30% à 15%

Lorsqu’une application facture à ses utilisateurs des frais d’abonnement récurrents, Google prélève une réduction sur ces revenus, ce qui est normal. L’entreprise prendra 30% du chiffre d’affaires la première année, puis elle le ramènera à 15% par la suite. Cependant, Google ne facturera que 15% dès le départ.

Dans le billet de blog, Google a soulevé un bon point et un grand défi auquel les développeurs doivent faire face : le taux de désabonnement des clients. C’est essentiellement le processus de perte de clients. De nombreux clients finissent par quitter un service lorsqu’ils n’en ont plus besoin ou s’il devient trop coûteux à conserver. Cela équivaut évidemment à une réduction des revenus.

3

Au cours de la première année, des frais aussi élevés associés à une perte de clientèle peuvent généralement entraîner une réduction massive des bénéfices. Avoir des frais moins élevés encouragera, espérons-le, d’autres développeurs à sauter sur la plate-forme.

Les tarifs réduits débuteront en janvier

Les développeurs d’applications devront toujours payer les frais de 30% pour le reste de 2021, car les frais réduits entreront en vigueur le 1er janvier 2022. Google n’a pas précisé si les services d’abonnement établis jusque-là seront toujours à 30% pour un année complète ou si tous les frais tombent soudainement à 15 %.

Les téléphones Pixel 6 sont disponibles sur commande

Google a vraiment inversé le script avec ses téléphones Pixel 6. Cette génération marque plusieurs premières pour la ligne téléphonique : il s’agit du premier téléphone Pixel à être équipé d’un scanner d’empreintes digitales sous l’écran, le premier à utiliser une puce fabriquée par Google et le premier Pixel avec un capteur d’appareil photo plus grand.

Le Pixel 6 dispose d’un écran AMOLED 1080p+ de 6,4 pouces pouvant fonctionner à 90 Hz. Il dispose de 8 Go de RAM, jusqu’à 256 Go de stockage, un appareil photo de 50 mégapixels et une batterie de 4 616 mAh. Ce téléphone commence à 599 $.

Le Pixel 6 Pro dispose d’un écran AMOLED 1440p de 6,7 pouces pouvant fonctionner à 120 Hz. Ce téléphone a 12 Go de RAM, jusqu’à 512 Go de stockage, le même appareil photo de 50 mégapixels et une batterie de 5 000 mAh. Ce téléphone commence à 899 $.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici