HTC a confirmé à partir du 5 juin qu’ils procéderont à une autre série de licenciements, comme l’a rapporté Upload. La société attribue la pandémie de COVID-19 à ces coupes, invoquant la baisse des revenus et la pression sur les conditions économiques mondiales.

HTC a procédé à des licenciements pour la première fois en décembre 2019, mais la détérioration des conditions économiques de cette année a contraint l’entreprise à davantage de réductions. L’ampleur des licenciements n’a pas été confirmée, mais le fait qu’il s’agisse de la deuxième série de coupes semble problématique.

Déclaration de la société HTC

HTC a fait une déclaration officielle sur les coupes plus tôt et elle comprend quelques déclarations clés. La déclaration indique que « HTC a poursuivi ses efforts pour réduire les dépenses en optimisant les processus, en pratiquant le contrôle des coûts et en recherchant des utilisations prudentes des nouvelles technologies ».

Cependant, malgré ces efforts, la déclaration indique que « HTC reste sous une pression énorme ».

Plus précisément, sur les pertes d’emplois, le communiqué indique que « nous réaffectons stratégiquement les ressources humaines pour optimiser la structure de l’entreprise et réduire les dépenses opérationnelles. Cela nous a obligés à procéder à des réductions d’effectifs sélectionnées à travers le monde.

Enfin, le communiqué précise « nous tenons à remercier tous les employés de HTC pour leurs contributions ». Il souligne également que la société espère que ces réductions l’aideront à long terme.

Le Covid-19 continue de perturber

HTC n’est pas la seule entreprise susceptible de ressentir la pression du COVID-19. Les expéditions mondiales de smartphones devraient chuter de 11,9 % en 2020 selon l’IDC.

La Chine devrait se remettre le plus rapidement de ce ralentissement. Cependant, le reste du monde, en particulier l’Europe, connaîtra des difficultés économiques à long terme.

Certaines entreprises se tournent vers des solutions innovantes pour lutter contre le COVID-19. Fitbit a commandé une étude pour essayer de prédire les symptômes du COVID-19 avant qu’ils ne soient présents. Cependant, malgré cela, de nombreuses entreprises technologiques se retrouveront en difficulté cette année.

HTC a été particulièrement touché par le démarrage de son casque VR, le HTC Vive Cosmos, a vu. Le produit axé sur le consommateur semble incapable de conquérir une part importante du marché. Cependant, aucune statistique officielle n’a été publiée sur le produit.

HTC a sorti un nouveau pack pour l’appareil en mars dans le but de relancer le produit. Cependant, à la suite de ces problèmes, HTC s’est retrouvé sous une pression économique importante.

Pour cette raison, l’entreprise a dû prendre des décisions difficiles concernant les suppressions d’emplois. Cependant, ne vous attendez pas à ce que HTC soit la seule entreprise à prendre des mesures drastiques au cours des prochains mois alors que les difficultés économiques deviennent plus apparentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici