Le bureau du procureur des États-Unis pour le district de l’Utah a récemment accusé le PDG de Saygus Chad Sayers de fraude. Selon le communiqué, Sayers a trompé environ 300 investisseurs entre 2012 et 2020 et a reçu un total d’environ 10 millions de dollars de leur part. Il a promis aux investisseurs que son entreprise vaudrait bientôt des milliards de dollars. En outre, il serait en mesure de rendre 100 fois plus d’argent aux investisseurs.

Cependant, Sayers a utilisé l’argent pour « payer des dépenses personnelles et payer d’anciens investisseurs avec de l’argent obtenu de nouveaux investisseurs ». Sayers doit comparaître devant le tribunal le 30 août pour répondre aux accusations.

Sayers a lancé une entreprise Ponzi et a utilisé l’argent de nouveaux investisseurs pour rembourser les dettes des investisseurs précédents. Remontant à avril, le bureau du procureur des États-Unis a publié les documents d’allégations contre le PDG Chad Sayers.

Selon les documents, Sayers a dépensé 2,7 millions de dollars pour rembourser les investisseurs plus âgés à partir de l’argent des nouveaux investisseurs. De plus, il a utilisé environ 2,17 millions de dollars en loyer de bureau et a payé 10 000 $ par mois pour un contrat de consultation et 10 000 $ par mois pour une enseigne de bâtiment. Les autres dépenses comprennent le paiement d’environ 42 000 $ par mois pour le loyer d’un espace de bureau de 25 950 pieds carrés pour 10 employés.

Pour régler des poursuites avec d’autres investisseurs, il a utilisé 800 000 $ de fonds d’investisseurs. En outre, Sayers a versé 1,7 million de dollars à American Express et a dépensé 500 000 $ en frais juridiques, 145 000 $ en achats, divertissements, nourriture et soins personnels. En fin de compte, il a payé 30 000 $ sur sa carte de crédit personnelle.

Le bureau du procureur des États-Unis pour le district de l’Utah appelle l’affaire « UN JUGEMENT D’ARGENT d’un montant approximatif de 10 000 000 $ représentant la valeur de tout bien, réel ou personnel, constituant ou dérivé d’un produit attribuable au stratagème de fraude ».

Saygus était considéré comme un fabricant de téléphones prometteur

Si vous suivez l’actualité des smartphones depuis plus de 5 ans, vous devez avoir entendu le nom Saygus. Ils ont dévoilé Saygus V2 en 2014, et l’appareil a remporté le CES 2015 Innovation Award. La spécification Saygus V2 comprenait la technologie sonore Harman Kardon, la résistance à l’eau, Android KitKat 4.4 et un stockage de 64 Go avec prise en charge d’une carte SD jusqu’à 256 Go.

De nombreuses fonctionnalités que Saygus revendiquait pour son téléphone étaient prometteuses pour l’époque. Un écran sans bordure 1080p FHD 5″, de l’aluminium pour le corps et des caméras avant et arrière à mise au point automatique pourraient certainement convaincre les investisseurs.

Cependant, il est maintenant clair que les revendications de Saygus étaient vides, et le PDG doit faire face à plus de 300 investisseurs en colère.

3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici