Samsung et LG ressentiraient déjà la chaleur du coronavirus. Ce n’est pas surprenant, car COVID-19 a englouti le monde entier.

Selon un point de vente sud-coréen, Samsung et LG réduiront la hausse de salaire des employés en 2020. La décision aurait été prise en raison des effets attendus du coronavirus sur l’économie mondiale.

Après tout, près d’un tiers du monde est actuellement en lock-out. Les experts estiment que l’économie va entrer en récession à cause de la pandémie.

Il convient de noter que Samsung et LG sont l’une des plus grandes sociétés sud-coréennes. Et s’ils s’attendent à ce que leurs finances en pâtissent, les petites entreprises seront probablement encore plus touchées.

Le rapport affirme que Samsung a décidé une augmentation de 2,5% du salaire de base. Cependant, ce pourcentage n’est pas figé et il variera en fonction de l’évaluation des performances des individus.

En 2018 et 2019, Samsung a augmenté le salaire de ses employés de 3,5%.

Quant à LG, l’entreprise a apparemment convenu d’une augmentation de salaire de 3,8%. L’année dernière, le taux était de 4,3%.

Samsung et LG sont loin d’être les seules entreprises impactées

La doublure en argent ici est qu’au moins ces entreprises vont encore accorder une augmentation de salaire aux employés. En regardant comment les choses sont en ce moment, nous nous dirigeons probablement vers des moments difficiles.

Selon le cabinet d’études Strategy Analytics, les ventes de smartphones ont chuté de 38% d’une année sur l’autre en février. La société estime que le coronavirus est largement à blâmer pour la baisse des expéditions.

La société d’analyse ajoute en outre que nous examinons à la fois les contraintes du côté de l’offre et une baisse de la demande. En raison de la pandémie, les opérations ont été interrompues dans certaines usines asiatiques. En revanche, les consommateurs ne pouvaient pas ou ne voulaient pas se rendre dans les points de vente pour acheter de nouveaux appareils.

Auparavant, Samsung et LG avaient interrompu leurs opérations dans leurs installations en Inde après une demande du gouvernement. Avant cela, Samsung avait également suspendu la production à Gumi, en Corée du Sud, après que certains des travailleurs aient été testés positifs pour COVID-19.

LG a également fermé un centre de recherche et une usine en Corée du Sud après qu’il est apparu que certains employés avaient contracté le coronavirus.

Apparemment, les ventes du Galaxy S20 représentent 60% des expéditions du Galaxy S10 au cours de la même période. Cela a encore été attribué à l’épidémie. Mais là encore, les prix élevés des nouveaux téléphones peuvent également être imputés aux ventes médiocres.

Lors de l’assemblée annuelle des actionnaires, le co-PDG de Samsung, HS Kim, a déclaré que si le coronavirus a déjà commencé à ralentir la Corée du Sud, ses effets sur d’autres régions commencent à peine à se manifester.

Samsung a également demandé aux employés de travailler à domicile dans la mesure du possible. D’autres entreprises technologiques encouragent également le personnel à travailler à distance.

Des temps difficiles se profilent

Aux États-Unis et dans d’autres parties du globe, les magasins Apple, T-Mobile, Verizon et Sprint ont été fermés. Cela fait partie d’un effort pour contenir le virus.

L’industrie des smartphones avait de grands espoirs à partir de 2020. Cela allait être une année de redressement, après plusieurs trimestres de ralentissement. Cependant, avec les gens qui se démènent maintenant pour survivre, les smartphones ne sont probablement pas une priorité absolue pour la plupart des consommateurs.

Laisser un commentaire