AT&T TV NOW fonctionne peut-être sous un nouveau nom, mais c’est la même vieille histoire de pertes d’abonnés.

AT&T a confirmé que le service anciennement connu sous le nom de service DIRECTV NOW est désormais tombé à 1,1 million d’abonnés.

La confirmation est venue dans le cadre des résultats du troisième trimestre de la société.

Un autre trimestre, une autre baisse massive des abonnés

Lors de la publication des résultats de la société, AT&T a confirmé que son service de streaming NOW avait perdu 195 000 abonnés supplémentaires. Cela porte le total à 1,1 million.

Les dernières pertes d’abonnés d’AT & T TV NOW font suite au trimestre précédent où le service avait perdu 168 000 abonnés, ramenant le total à 1,3 million à l’époque.

Au début du quatrième trimestre de 2018, AT&T comptait plus de 1,8 million d’abonnés.

Les pertes ne sont pas seulement un problème MAINTENANT non plus. La société a également confirmé avoir perdu plus d’un million d’abonnés à la télévision premium au cours du trimestre.

La perte la plus importante comprend la sortie des clients DIRECTV et U-verse.

AT&T TV se rapproche d’un million d’abonnés

Normalement, lorsqu’un service de streaming se rapproche du marqueur d’un million d’abonnés, c’est un signe de la croissance du nombre d’abonnés de l’entreprise. Dans le cas d’AT & T TV NOW, le contraire est vrai.

Il y a un an, AT&T TV NOW était l’un des principaux services de streaming TV en direct et semblait se rapprocher de deux millions d’abonnés. Cela a changé lorsque la société a annoncé ses résultats du quatrième trimestre et confirmé la première baisse importante du nombre d’abonnés.

Avance rapide d’un an et si le quatrième trimestre se poursuit alors que 2019 s’est déroulé jusqu’à présent, alors le service de streaming TV en direct devrait tomber en dessous d’un million d’abonnés.

Selon le nombre d’abonnés qu’il perd au cours du trimestre en cours, le service pourrait se retrouver avec près d’un million d’abonnés de moins qu’il y a un an.

AT&T reste indemne de l’exode

Alors que les abonnés ont fui en nombre record, AT&T continue de soutenir que c’est une bonne chose.

Officiellement, la société crédite les pertes du trimestre en cours à la suite d’un « concentration sur la clientèle à long terme et les litiges liés au transport. « 

Le premier fait référence aux efforts délibérés de l’entreprise pour supprimer des clients qu’elle considère comme de faible valeur. Ce sont des abonnés qui ont accès à des forfaits et des forfaits moins chers que ceux annoncés.

AT&T a constamment soutenu que la perte de ces abonnés diminue les pertes et augmente les bénéfices. Un sentiment que la société a déclaré fonctionne comme prévu.

Encore une fois, AT&T a également indiqué que HBO Max était la priorité pour l’avenir. C’est « terrifiant« nouveau service.

Laisser un commentaire