Microsoft a acheté l’activité de téléphonie mobile de Nokia dans ce qui ressemble maintenant à une tentative infructueuse de s’assurer qu’au moins un fabricant fabriquait encore des appareils Windows Phone. Bien que Nokia n’ait pas le droit de fabriquer et de vendre ses propres smartphones jusqu’à la fin de cette année, l’entreprise est toujours en activité et a en effet travaillé sur divers prototypes de smartphones. Cependant, il y a d’autres facettes de Nokia au-delà du smartphone : c’est l’une des principales entreprises d’infrastructure de réseau cellulaire sur la planète aujourd’hui, ayant acheté Alcatel-Lucent afin de rester compétitif face à Ericsson et Huawei. L’une des activités de Nokia consiste à investir dans les technologies et l’une des façons de le faire est via Nokia Growth Partners, connu sous le nom de NGP. L’entreprise Nokia Growth Partners est en fait un fonds de capital-risque mondial, sponsorisé par Nokia mais géré de manière indépendante. Le fonds de capital-risque investit dans des entreprises de technologie mobile en phase de croissance et gère environ 700 millions de dollars à partir de bureaux en Amérique du Nord, en Inde, en Chine et en Europe.

Nous avons appris aujourd’hui que Nokia Growth Partners a levé un fonds de 350 millions de dollars, destiné à investir dans l’Internet des objets. Ce fonds est à nouveau parrainé par Nokia et, ajouté aux 700 millions de dollars existants, porte le total des actifs sous gestion du NGP à plus d’un milliard de dollars. Les capital-risqueurs expliquent que leurs quatre sous-secteurs principaux pour leur investissement seront les domaines de l’entreprise connectée, des solutions grand public, de la voiture connectée et de la santé numérique. L’accent sera également mis sur les capacités de mégadonnées, c’est-à-dire sur l’utilisation d’une technologie conçue pour gérer d’énormes quantités de données brutes et les utiliser de manière significative.

Nokia ne soutient pas le fonds de capital-risque de bon cœur, car en échange de l’investissement, l’entreprise recherche un rendement. En tant que tel, le fonds Internet of Things soutiendra Nokia dans ses futures entreprises commerciales et fournira certaines des bases techniques du marché de l’IoT, qui devrait croître très rapidement au cours des prochaines années. Nokia sera en mesure de combiner ses connaissances techniques en matière d’infrastructure de réseau cellulaire et fixe avec la nouvelle technologie émergente de l’Internet des objets, y compris le cloud computing distribué et les nouvelles plates-formes IoT qui incluent des applications, des analyses et des services individualisés. Nokia, avec le reste de l’industrie, pense que l’Internet des objets créera de nouvelles industries et opportunités dans les maisons intelligentes et connectées, les soins de santé et même les villes. Le président et chef de la direction de Nokia, Rajeev Suri, a déclaré ceci à propos de l’investissement : « Le fonds d’investissement de 350 millions de dollars pour l’Internet des objets, chargé de trouver et de financer les meilleurs entrepreneurs à travers le monde, reflète notre ferme intention d’être un leader dans les technologies qui connecter les gens et les choses, tout en établissant des partenariats fructueux pour Nokia et les entreprises bénéficiaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici