Les fournisseurs multicanaux traditionnels, tels que le câble, le satellite de diffusion directe (DBS) et les opérateurs télécoms, ont perdu 860 640 abonnés vidéo au deuxième trimestre de cette année, selon un nouveau rapport de la branche Kagan de S&P Global Market Intelligence. Les données suggèrent qu’au 30 juin 2018, il y avait 92,2 millions d’abonnés aux États-Unis, ce qui représente 89,4 millions de clients résidentiels. Parmi les options traditionnelles, la DBS (télévision par satellite) a subi les pertes trimestrielles les plus importantes (478 000 clients) que le rapport indique « sa deuxième baisse trimestrielle en importance jamais enregistrée. » Bien qu’en réalité, le câble n’ait pas beaucoup mieux réussi avec les pertes de 2018 (T1 et T2 combinés) qui seraient de l’ordre de 685790 – le deuxième trimestre représentant le plus grand du câble.baisse des abonnés vidéo depuis 2015. »

Bien que ces chiffres suggèrent que les fournisseurs traditionnels continuent de perdre des clients à un rythme accru, la situation dans son ensemble n’est pas aussi claire que cela, Kagan déclarant que la pression sur ces fournisseurs a en fait diminué au deuxième trimestre. La raison en est, et malgré les pertes de clients dues aux méthodes traditionnelles de consommation de télévision, l’augmentation de l’utilisation des distributeurs de programmation vidéo multicanaux virtuels (vMVPD) a largement compensé ces pertes – jusqu’à 45% au total. En d’autres termes, en tenant compte des vMVPD, le nombre d’abonnés multicanaux aux États-Unis est passé de 92,2 millions à 93,5 millions. Un chiffre qui représentait également un taux de pénétration multicanal résidentiel de 75%.

Dans le rapport, Kagan s’appuie spécifiquement sur la popularité de DIRECTV NOW et de Sling TV en tant que deux des vMVPD qui ont directement contribué à la réduction des pertes. Ceci est important à noter, car bien que ces deux options vMVPD spécifiques soient considérées comme des concurrents des fournisseurs de câble et des services par satellite, DIRECTV NOW appartient à un fournisseur de câble (AT&T) et Sling TV appartient à un service par satellite (DISH Network). Par conséquent, du point de vue de ces deux fournisseurs multicanaux en particulier, près de la moitié des abonnés perdus dans l’ensemble n’ont pas été perdus au sens traditionnel, car ils étaient simplement passés à une autre méthode de consommation du même contenu. Le point de changement et non décroissant correspond bien à un autre rapport publié cette semaine sur la base des données collectées par comScore.

Laisser un commentaire