Le marché chinois pour Android est un endroit passionnant en ce moment. Les clients chinois ont le choix entre un combiné occidental importé fabriqué par des fabricants tels que Samsung, HTC et Sony, ou peuvent opter pour un appareil construit par une entreprise nationale telle que Xiaomi, Huawei, Asus ou ZTE. Les smartphones locaux offrent beaucoup plus pour le yuan chinois. La concurrence est particulièrement intense au 1000 point Yuam, soit environ 160 $ ​​ou 100 £. Ce que j’écris aujourd’hui est une revue de comparaison vidéo de quatre des candidats les plus en vogue au prix de 1000 yuans: le Xiaomi Red Rice Note, Huawei Glory Play, Asus Zenfone 5 et ZTE Red Bull V5.

[videofile width= »498″ height= »510″]http://player.youku.com/embed/XNzU3ODk4Njk2[/videofile]

Là, quatre combinés sont comparés ici et tous sont disponibles à moins de 1000 yuans et chacun représente le point de vue du fabricant particulier sur ce que devrait être l’appareil parfait. J’écrirai d’abord sur les combinés Xiaomi Red Rice Note et Huawei Glory Play, car ils ont des spécifications similaires. La note a été publiée en premier, suivie du Glory Play, qui semble être la réponse de Huawei au Xiaomi! Les deux sont basés sur un Mediatek octa core 1,7 GHz avec 2 Go de RAM et disposent de 8 ou 16 Go de stockage plus le slot pour carte MicroSD. Les deux appareils ont un écran de résolution 720p; le Xiaomi Note a un écran de 5,5 pouces et le Glory est un peu plus petit Les deux utilisent un appareil photo arrière de 13 MP et un appareil photo avant de 5 MP.

L’Asus ZenFone 5 est basé sur un processeur Intel Atom double cœur cadencé jusqu’à 2,0 GHz sauvegardé par 1 Go de RAM plutôt que 2 Go. Il se contente d’un écran 720p de 5,0 pouces et d’une caméra arrière de 8 MP. Et enfin, le ZTE Red Bull V5 où le fabricant chinois a également abandonné le fabricant local MediaTek et utilisé un processeur quadricœur Qualcomm Snapdragon 1,2 GHz, une caméra arrière de 13 MP et un écran de résolution 720p de 5,0 pouces. Ces deux derniers appareils n’ont pas le même attrait en salle d’exposition qu’un véritable modèle de processeur octa core, mais je crois qu’il est important de reconnaître que la plupart des applications (selon Qualcomm, 85% des applications utilisées sur le marché chinois n’utilisaient qu’un ou deux cœurs) n’utilisera pas tous ces cœurs. Ce qui fera une plus grande différence, c’est la vitesse d’horloge du processeur Qualcomm, qui à 1,2 GHz semble sur le papier être un peu plus lente que la conception MediaTek à 1,7 GHz. Les chipsets Qualcomm et MediaTek sont tous deux basés sur la conception ARM Cortex-A7, tous égaux, les Red Rice Note et Glory Play seront des combinés plus réactifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici