Il ne fait aucun doute que nous vivons à l’ère de l’application. À l’échelle mondiale, la pénétration du téléphone portable a dépassé 90 % de la population, et même dans les régions les plus reculées du monde, la majorité des gens ont une sorte d’appareil mobile. Le plus grand changement au cours des dernières années a été la possession d’un smartphone. Pas plus tard qu’en 2016, un peu moins de la moitié de la population mondiale possédait une sorte de smartphone. Avance rapide jusqu’à aujourd’hui et cette statistique se rapproche de 84%, ce qui se traduit par environ 6,65 milliards de personnes.

La grande majorité des utilisateurs de smartphones interagissent quotidiennement avec les applications. Dans les groupes démographiques plus jeunes, bien plus de la moitié de leur engagement dans les médias numériques se fait via des applications. Aux États-Unis, la personne moyenne passe désormais plus de temps à utiliser des applications qu’à regarder la télévision. Le marché est énorme et ne cesse de croître. Sur cette page, nous examinons l’état actuel du marché des applications Google et voyons où il pourrait aller dans les années à venir.

Ce qui est populaire maintenant

Les statistiques pour 2021 montrent que la catégorie principale des applications Play Store était les jeux, une tendance qui s’est poursuivie en 2022. Les chiffres les plus récents montrent que les jeux représentent environ 14 % de tous les téléchargements d’applications, suivis des applications éducatives à un peu plus de 9 %.

Jeux d’argent

L’année dernière, Google a inversé partiellement sa politique concernant les applications de jeu en argent réel. Après avoir précédemment interdit toutes les applications de casino, à l’exception des jeux de casino amusants et sociaux, où aucun argent n’est impliqué (directement), Google les autorise désormais dans 15 pays, y compris les États-Unis, en fonction du statut de la licence locale. En Allemagne, les applications de jeu/casino ont également vu des options de paiement étendues sous forme de paiements par code ou de paiements par cartes dans le GPay, alors que l’UE fait pression pour la libéralisation des paiements dans les systèmes écologiques de l’App Store.

Il n’existe actuellement aucune catégorie distincte pour les applications de casino, il n’est donc pas clair si elles s’intègrent dans le groupe des jeux ou du divertissement. Quoi qu’il en soit, ces applications sont susceptibles de représenter un pourcentage plus faible de téléchargements car elles ne sont pas universellement disponibles.

Éducation, santé et bien-être

Pendant la pandémie de COVID-19, les téléchargements d’applications ont augmenté alors que les utilisateurs cherchaient des moyens de passer du temps tout en étant confinés chez eux. Les services éducatifs et de divertissement ont été stimulés, tout comme les applications de santé et de bien-être. La santé mentale est un sujet brûlant ces derniers temps, et les applications liées au bien-être physique et psychologique ont été téléchargées plus que jamais au cours des deux dernières années.

Applications financières

Les affaires et la finance sont deux catégories très populaires, totalisant ensemble 13 % du marché. Les applications médicales ont également augmenté, avec des solutions plus ciblées en cours de développement pour aider les utilisateurs à gérer les maladies chroniques telles que le diabète. Une statistique peut-être surprenante est que les applications de rencontres, bien qu’elles soient très visibles et attirent beaucoup d’attention, ne représentent que 0,37% des téléchargements du Play Store. Parmi ceux-ci, Tinder prend la première place.

L’appli la plus téléchargée ?

Cependant, le champion incontesté des deux dernières années a été l’application de vidéo sociale TikTok. Depuis son lancement en 2016, le taux de téléchargement a augmenté de façon exponentielle, atteignant 3,3 milliards en 2021. Alors que Facebook reste le fournisseur de médias sociaux le plus populaire au monde avec 2,9 milliards d’utilisateurs réguliers, TikTok a amassé 1,2 milliard en un laps de temps beaucoup plus court. Que ce soit une application sociale qui est là pour rester, ou simplement une tendance passagère, reste à voir.

Chiffre d’affaires et rentabilité

Le marché des applications est incroyablement rentable. En tenant compte de tous les utilisateurs de tous les magasins d’applications, les revenus mondiaux sont passés de 356 milliards de dollars en 2018 à 462 milliards de dollars en 2019. Au rythme de croissance actuel, il est prévu que d’ici l’année prochaine, le chiffre pourrait être proche de 950 milliards de dollars, dont seulement plus de 100 milliards de dollars proviendront du secteur des jeux. Sur le Play Store, seulement 3,3 % des applications coûtent de l’argent à télécharger, alors d’où vient l’argent ?

Les développeurs d’applications ont quelques options lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent avec leurs produits. Certains décident de compter entièrement sur la publicité pour leurs revenus, mais la plupart ont adopté le modèle dit freemium. Cette approche prend diverses formes, telles que les utilisateurs effectuant des micro-achats dans l’application ou payant pour une version sans publicité. Les statistiques suggèrent que les utilisateurs qui sont satisfaits d’une certaine application sont prêts à dépenser de l’argent pour en tirer le meilleur parti.

Un examen plus approfondi des statistiques de revenus montre que l’application la plus rentable pour Google Play est un jeu de casino social appelé Coin Master. Ce jeu a beaucoup de fonctionnalités en plus de faire tourner les rouleaux de machines à sous, mais les pièces et les tours sont au cœur du gameplay. Ceux-ci peuvent être gagnés dans d’autres aspects du jeu ou achetés directement dans la boutique de l’application. Naturellement, de nombreux joueurs choisissent de payer pour des pièces ou des tours supplémentaires, bien qu’il soit possible de continuer à jouer sans dépenser d’argent.

TikTok n’est pas loin derrière Coin Master en termes de revenus, rapportant 82 millions de dollars rien qu’au Play Store en 2022. La publicité est la principale source de profit dans ce cas, bien que les utilisateurs puissent acheter des pièces virtuelles et offrir des « cadeaux » à d’autres utilisateurs pour montrer appréciation de leur contenu.

Dans l’ensemble, les applications de jeu sont le type le plus rentable – bien qu’elles ne représentent qu’environ 14 % des téléchargements, les jeux génèrent environ 80 % de tous les bénéfices.

Android et Google Play toujours au top

Le système d’exploitation Android est le plus utilisé au monde, avec 72% de part de marché en avril 2021. Le premier app store reste Google Play, avec 3,5 millions d’apps disponibles en téléchargement au premier trimestre 2021. étaient 2,2 millions dans l’App Store d’Apple au cours de la même période. Les autres magasins incluent Amazon, Windows et BlackBerry, qui sont tous en deçà de ces chiffres. En savoir plus sur la mise à jour Google Play de février 2022 ici.

La part de marché d’Android perd lentement du terrain au profit d’iOS, car de plus en plus d’utilisateurs tombent sous le charme des produits Apple. Même ainsi, il semble peu probable qu’Apple dépasse un jour Android en tant que système d’exploitation leader. Google est une marque politiquement impopulaire en Chine, et l’administration a choisi d’interdire le Play Store dans le pays. Plutôt que d’opter pour Apple, cependant, les utilisateurs en Chine optent pour des marques locales.

Tendances futures

Le marché des applications ne montre aucun signe de ralentissement. De la banque au shopping, chaque jour, il devient de plus en plus possible de mener la plupart de nos activités quotidiennes via nos téléphones portables. À l’heure actuelle, la majorité des revenus des applications n’est partagée que par un petit pourcentage de fournisseurs. Cet état de fait se poursuivra probablement pendant un certain temps, mais dans les prochaines années, même les petites entreprises sont susceptibles d’inclure des applications dédiées pour leurs clients. Nous nous attendons également à voir arriver sur le marché davantage d’applications médicales approuvées par les médecins, car les professionnels de la santé reconnaissent la valeur de ces outils pour les soins aux patients.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here