Accueil Tags Audelà

Tag: audelà

Comment activer le mode sombre sur les pages de recherche Google, au-delà des applications

0

Le mode sombre était, avant Android 11, l’une des fonctionnalités les plus demandées sur n’importe quel appareil et maintenant il est même possible de modifier même la page de recherche Google pour s’adapter à la facture. Et c’est exactement ce que ce guide explique comment montrer.

Pour plus de clarté, nous parlons ici de la recherche Google sur le Web. Donc, plus précisément, dans un navigateur. L’application Google, présente sur la plupart des appareils Android, suit par défaut le thème au niveau du système. Et c’est un processus entièrement différent pour ceux qui utilisent principalement cette application. Ou n’importe quelle application. Comme pour de nombreuses tâches sur Android, cela signifie également qu’il existe différents guides pratiques pour ces types de modifications.

Voici comment activer le mode sombre sur la recherche Google via le bureau

Il convient de noter ici que, contrairement à d’autres changements pour activer le mode sombre, celui de la recherche Google ne semble pas dépendre du navigateur Chrome. À savoir, ce n’est pas un changement à l’application ou au logiciel lui-même.

C’est parce qu’il s’agit d’un changement sur le site Web lui-même, ce qui en fait un changement côté serveur. Ainsi, quel que soit l’endroit où vous choisissez de « Google », ce guide devrait vous aider à faire le changement de thème. Bien que, dans certains navigateurs, vous devrez rechercher l’« icône en forme d’engrenage » en haut à droite de l’interface utilisateur. C’est plutôt que d’utiliser le bouton « Paramètres » dans la barre du bas, comme le montrent nos exemples d’images.

  1. Sur un ordinateur de bureau, lancez le navigateur Google Chrome. Il convient de noter ici, encore une fois, que ce changement devrait également être disponible dans d’autres navigateurs. Mais Chrome est celui que nous utilisons pour notre exemple
  2. Accédez à la page « Google.com »
  3. Sélectionnez l’option « Paramètres » située en bas à droite de la page
  4. Sélectionnez la première option, intitulée « Paramètres de recherche »
  5. Sur la page « Paramètres de recherche » qui en résulte, cliquez, appuyez ou sélectionnez l’option « Apparence » dans le menu latéral de gauche.
  6. Sous Apparence, l’option « Activer ou désactiver le thème sombre » sera présentée via des boutons radiaux pour les options « Par défaut de l’appareil », « Thème sombre » ou « Thème clair ». Sélectionnez l’option « Thème sombre »
  7. Faites défiler vers le bas de la page Paramètres et sélectionnez le bouton bleu « Enregistrer » pour appliquer les modifications
  8. Google.com devrait maintenant s’afficher avec un thème sombre pour les recherches sur votre bureau
01 0 comment activer le mode sombre du téléphone Web de recherche Google DG AH 2021
01 2 comment activer le téléphone Web de recherche Google en mode sombre DG AH 2021
01 4 comment activer le téléphone Web de recherche Google en mode sombre DG AH 2021
01 6 comment activer le téléphone Web en mode sombre Google Search DG AH 2021
01 0 comment activer le mode sombre du téléphone Web de recherche Google DG AH 2021
01 2 comment activer le téléphone Web de recherche Google en mode sombre DG AH 2021
01 4 comment activer le téléphone Web de recherche Google en mode sombre DG AH 2021
01 6 comment activer le téléphone Web en mode sombre Google Search DG AH 2021

…et pour mobile ou tablette, même si les résultats peuvent varier considérablement

Désormais, tous les utilisateurs ne pourront pas instancier le mode sombre pour Google.com sur mobile dans Google Chrome ou autre. Bien que l’utilisation des paramètres pour demander une page de bureau ne toujours afficher l’option dans les mêmes paramètres que sur le bureau, elle n’apparaît pas toujours sur la page mobile. Indiquant que Google teste toujours cette fonctionnalité dans une certaine mesure. Ou, à l’inverse, que ce déploiement se fait un peu plus lentement.

Cependant, une fois que le changement est disponible, il est également assez facile à trouver. À condition de savoir où chercher dans l’application mobile.

  1. Ouvrez le navigateur Web Google Chrome sur votre smartphone. D’autres navigateurs devraient également prendre en charge ce changement, mais nous utilisons Chrome pour notre exemple.
  2. Accédez à la page « Google.com »
  3. Appuyez sur l’icône à trois tirets située en haut à gauche de la page d’accueil de Google.com
  4. Sélectionnez « Paramètres » dans le menu de débordement résultant
  5. Près du haut de la page, sous la section « Apparence » et le sous-titre « Activer ou désactiver le thème sombre », vous devriez voir trois options accompagnées de boutons radiaux associés. À savoir, ce sont les options « Par défaut de l’appareil », « Thème sombre » et « Thème clair ». Pour ceux qui ont déjà le paramètre au niveau du système sur « Sombre », cela devrait s’appliquer automatiquement car c’est la sélection par défaut. Sinon, appuyez sur le bouton radial à côté de l’option « Thème sombre » pour le sélectionner. Maintenant, comme le montrent les images ci-dessous, cette fonctionnalité n’est encore apparue sur aucun de nos appareils de test ou personnels. Nous ne pouvons donc pas montrer exactement à quoi cela ressemblera, bien que son apparence imite le menu existant. Cependant, il apparaît lorsque vous utilisez le mode bureau mobile, au même endroit que les étapes ci-dessus pour le bureau Chrome. Pour le moment, en ce qui concerne le mobile, il semble se déployer lentement côté serveur. Cela peut donc prendre un certain temps avant qu’il n’apparaisse
  6. Si et quand il devient disponible pour vous, et une fois que vous avez sélectionné votre thème, faites défiler vers le bas de la page et sélectionnez le bouton « Enregistrer ». Le changement devrait être immédiatement apparent lors du retour à la page d’accueil de Google.com
02 1 comment sombrer le thème de la recherche Google sur ordinateur et mobile DG AH 2021
02 1 comment sombrer le thème de la recherche Google sur ordinateur et mobile DG AH 2021

3

Le PDG d’Arm déclare que la crise mondiale des puces pourrait se poursuivre au-delà de 2022

0

La crise mondiale des puces pourrait continuer d’avoir un impact sur l’industrie pendant plus d’un an, selon le PDG d’Arm, Simon Segars. La société de conception de puces est aux premières loges de la crise actuelle. Segars affirme que ce problème « sans précédent » ne sera pas complètement résolu avant la fin de 2022.

Il a poursuivi en disant qu’il s’agissait du cas « le plus extrême » d’inadéquation entre l’offre et la demande qu’il ait jamais vu. Segars a déclaré que les délais d’attente pour les chipsets dans certains cas pouvaient aller jusqu’à 60 semaines, selon la BBC.

« Si vous n’avez pas encore acheté tous vos appareils, vous pourriez être déçu », a-t-il déclaré lors d’un discours lors de l’événement Web Summit à Lisbonne, au Portugal. Segars a attribué la pénurie de puces à un certain nombre de facteurs, notamment la forte demande d’appareils au milieu de la pandémie. Une majorité de la population mondiale a été forcée de s’adapter au travail à distance et à l’apprentissage en conséquence.

Segars a déclaré que « se contenter de construire des usines » ne suffirait pas

Il a également souligné la forte augmentation de la demande de voitures ainsi que les tensions politiques entre l’Asie et l’Occident. Le chef d’Arm a déclaré que « se contenter de construire des usines » ne serait pas suffisant, affirmant que l’industrie dépense déjà 2 milliards de dollars par semaine pour augmenter la capacité.

Les experts ont déclaré que le déploiement généralisé de la 5G, les sanctions américaines contre Huawei, ainsi que les entreprises qui stockent des puces pourraient avoir aggravé les choses. En juin, le PDG d’Intel a averti que la pénurie de puces pourrait potentiellement durer « quelques années ».

La pénurie de puces a déjà entraîné le retard ou l’annulation de quelques appareils mobiles. Parmi eux, le Samsung Galaxy S21 FE est le plus important. Initialement prévu pour être lancé il y a quelques mois, la sortie du téléphone aurait désormais lieu en janvier 2022. Cela signifie également probablement que le produit phare du Galaxy S22 n’arrivera qu’en février.

Les consommateurs font également les frais de cette crise mondiale. Au fur et à mesure que les pertes s’accumulent pour les fabricants, le coût est répercuté sur les clients. Une grande partie des téléphones lancés en 2021 ont déjà un prix plus élevé. Il semble maintenant probable que les prix pourraient encore augmenter l’année prochaine.

Le manque de semi-conducteurs a durement touché des entreprises comme Samsung, Xiaomi et Oppo. Mais les analystes disent qu’Apple a été le moins touché.

3

Au-delà des applications : Android TV Head favorise un avenir d’apprentissage automatique

0

Il peut être difficile de prévoir un avenir d’Android TV sans applications et d’autant plus que c’est en grande partie la base de la plate-forme, mais si les récents commentaires faits par Sascha Prueter d’Android TV sont quelque chose à faire, cela pourrait être exactement où Android TV est cap dans le futur. Tout d’abord, cela n’arrivera pas de sitôt et les applications installées sur votre appareil Android TV sont en sécurité. Cependant, Prueter a récemment pris la parole lors d’un panel de l’International Broadcasting Convention (IBC) et lors de la conversation, des applications sont apparues. Sur le sujet, Prueter a été spécifiquement noté a commenté que «les applications ne sont pas le moyen idéal pour transporter du contenu”. Après avoir digéré les informations, Prueter semble avoir raison.

La logique derrière le sentiment exprimé par Prueter est que les applications sont trop autonomes. Bien sûr, à bien des égards, c’est en fait leur argument de vente – si vous ne voulez que du contenu d’un seul fournisseur, service, câblodistributeur, etc. – alors vous ne téléchargez que leur application. Cependant, cela se traduit par une nature de bascule pour les utilisateurs d’Android TV. Les consommateurs doivent littéralement changer d’application en permanence et c’est là que Prueter voit l’avantage d’un avenir d’application moins dépendant et pas seulement pour l’utilisateur, mais aussi pour les entreprises qui développent ces applications. Il ne s’agit pas tant de la suppression des applications, mais plus encore de la suppression de la nécessité pour les utilisateurs d’avoir à rechercher dans les applications pour trouver le contenu. Comme le déclare Prueter, les applications «créez un silo et une fois que vous quittez ce silo pour regarder d’autres contenus, vous êtes dans un autre silo. « 

Vous voyez donc clairement l’argument avancé ici. Passer d’une application à l’autre en continu n’est pas l’idéal du point de vue de la tête Android TV. Si seulement il y avait un moyen plus intuitif pour que le contenu soit porté à votre attention ? Un contenu qui apparaît comme par magie devant vous et qui correspond exactement à ce que vous recherchiez ? Plus besoin de vous rendre sur Netflix pour chercher un film car ce film vient maintenant à vous – ça vous semble bien ? C’est là que Prueter pense que l’apprentissage automatique pourrait fournir la réponse. Comme la plupart des gens dans l’industrie de la technologie l’ont bien compris, l’apprentissage automatique est désormais une grosse affaire. Il s’agit d’un processus dans lequel les informations sont introduites dans des algorithmes en vue de faire comprendre ces données, de former des modèles et de décider des prédictions de comportement, de goûts, d’intérêts, etc. Dans ce cas particulier, un « assistant de contenu » serait la réponse. Celui qui cherche à connaître les habitudes du téléspectateur Android TV et adapte le contenu à ces habitudes. Pour mémoire, nous ne parlons pas du flux de recommandations qui est déjà collé sur l’écran d’accueil du lanceur leanback, mais de quelque chose de beaucoup plus profond et intuitif. Quelque chose qui n’est pas basé sur votre activité récente, mais quelque chose qui cherche activement à prédire votre activité future. En bref, Android TV pourrait aider les téléviseurs à vous connaître. Ce sera donc moins un cas de ‘John, a regardé ça et donc il pourrait aimer ça‘ et plus dans le sens de ‘Je connais John et il aimera ça‘.

Bien que cela ressemble évidemment beaucoup plus à quelque chose que vous verriez dans une émission de science-fiction, ce n’est pas un terrain inconnu avec Google. Il s’agit d’une entreprise qui a déjà consacré beaucoup de temps, d’efforts et d’argent à l’avancement de l’apprentissage automatique et à l’intégration des principes de l’apprentissage automatique dans ses propres services. Sans parler d’un « assistant de contenu » qui ressemble étrangement à une version Android TV de Google Assistant.

3

Opinion: Le logiciel Pixel Camera pousse Google au-delà des autres OEM

0

Google a finalement surclassé les autres sociétés en matière de caméras. Il s’agit d’une déclaration que certaines personnes auraient pu penser qu’elles n’auraient jamais entendue. En ce qui concerne l’appareil photo, la gamme de matériel de Google, qui résidait jusqu’à présent dans le camp Nexus pour smartphones, n’a jamais été considérée comme le meilleur téléphone du marché pour les photos. Chaque année, les consommateurs ont présenté un nouveau téléphone Nexus qui avait finalement de meilleures photos que le téléphone sorti l’année précédente, mais ils n’ont jamais vraiment eu le meilleur appareil photo pour smartphone. Cela a changé cette année avec le Pixel et le Pixel XL, ce qui a aidé Google à dépasser les autres OEM du département photo. Ce n’est pas seulement dû au capteur que Google a utilisé à l’intérieur du téléphone, bien que cela en tienne beaucoup, mais plutôt en grande partie avec le logiciel de l’appareil photo. C’est la vraie magie derrière le rideau.

Le Pixel et le Pixel XL de Google ont une poignée de petits ajustements et avantages spéciaux qui font partie du côté logiciel qui visent à améliorer l’expérience du smartphone pour les utilisateurs, et bien que Google ait inclus des fonctionnalités spéciales dans tout le logiciel dans de nombreux domaines, tels que comme avec les sauvegardes illimitées de stockage de photos et de vidéos en pleine résolution, le logiciel spécial utilisé dans l’appareil photo est un objectif énorme cette année, semble-t-il, et c’est une bonne chose car cela aidera les deux nouveaux téléphones de Google à réussir plus qu’ils ne l’auraient probablement fait si leur caméra n’a pas été classée comme la meilleure caméra de smartphone à ce jour. Sur les détails, une grande partie du logiciel de l’appareil photo sur le Pixel et le Pixel XL sont automatiques et intelligents. Lorsque vous prenez le Pixel et prenez une photo, les choses se produisent rapidement et sans effort, l’appareil photo s’ouvre extrêmement rapidement et est prêt à prendre une photo en un rien de temps. Maintenant, la vitesse de l’appareil photo est un très bon aspect de ce que Google a fait ici avec le logiciel de l’appareil photo, mais plus de ce qui rend cet appareil photo génial devrait être attribué au mode HDR + que Google a activé par défaut.

ah-pixel-hdr-1

C’est HDR + qui est la véritable star de l’émission pour la façon dont le Pixel et le Pixel XL gèrent les images, et il y a plus que quelques éléments à cela, mais un facteur important qui booste la caméra est la façon dont le HDR + prend plusieurs photos avant le déclencheur est enfoncé. Cela fait en sorte que la capture de photos est plus une affaire instantanée et en plus de donner à une personne plus de temps pour prendre plus de photos, cela garantit également que les gens vont prendre la « bonne » photo, et c’est le détail clé. Prendre la bonne photo. Alors que HDR + est activé par défaut et Google lui fait confiance pour vous donner la photo parfaite à chaque fois (et il s’attend à ce que vous lui fassiez également confiance), la réalité est qu’il ne vous donnera probablement pas l’image parfaite à chaque fois que vous appuyez sur le déclencheur. Cela dit, la probabilité d’obtenir une excellente image que vous pouvez être fier de montrer à vos amis et à votre famille est beaucoup plus élevée que sur les appareils Nexus précédents, et probablement beaucoup plus élevée que sur les autres produits phares haut de gamme de cette année. Vous vous demandez peut-être, si les images sont déjà enregistrées sur le capteur (qui est un capteur Sony IMX378 à la pointe de la technologie) avant d’appuyer sur le déclencheur, alors que fait réellement le déclencheur? Eh bien, vous devez toujours appuyer sur le déclencheur pour obtenir l’image et la sauvegarder, elle ne prend plus l’image à ce moment-là. Il utilise cependant l’heure à laquelle vous avez appuyé sur le déclencheur comme horodatage pour la photo.

L’autre chose que HDR + fait différemment des modes HDR sur d’autres appareils est de combiner plusieurs images prises uniquement en faible exposition au lieu de mélanger plusieurs images en niveaux d’exposition élevés, moyens et faibles. L’argument de Google ici est que l’utilisation de plusieurs prises de vue à faible exposition les aide à obtenir un meilleur ensemble de résultats d’images à faible luminosité. En termes plus courts, la sous-exposition des images est la clé de ce qui fait que l’appareil photo sur le pixel produit les photos qu’il peut. Le logiciel de Google est excellent pour débruiter les images (se débarrasser de la plupart du bruit des images prises en basse lumière), ce que nous avons souligné dans notre examen complet du Pixel et du Pixel XL, ce qui permet à Google de conserver les couleurs saturé dans ces photos à faible exposition, ce qui donne une image vibrante et colorée avec plus de profondeur et de clarté que ce à quoi vous vous attendez avec moins de lumière. Le logiciel du Pixel conserve également un peu de bruit dans les images, car cela permet aux images de conserver une partie de la texture qui ajoute à la qualité globale de la prise de vue. Bien sûr, il est important de noter que vous pouvez désactiver HDR + si vous le souhaitez, mais comme mentionné ci-dessus, il est défini sur HDR + Auto comme paramètre par défaut, et même si HDR + auto prend plusieurs images à faible exposition, vous pouvez facilement régler la l’exposition manuellement en faisant simplement glisser votre doigt de haut en bas de l’écran pour affiner les choses exactement comme vous le souhaitez, avec une plage de +2,0 jusqu’à -2,0.

ah-pixel-exposition-ajustement-1

Bien que le Pixel et le Pixel XL manquent de stabilisation optique de l’image, ils ont une stabilisation électronique de l’image, donc il y a encore une certaine stabilisation des photos, et OIS, selon Google, n’est en fait pas autant nécessaire avec HDR +, ce qui en fait une autre façon de le mode appareil photo par défaut du Pixel permet de pousser les images sur l’appareil au-delà de celles de ses concurrents. Parce que HDR + est capable de prendre plusieurs photos à faible exposition, puis de les mélanger ensemble pour le résultat final, l’image n’a pas vraiment besoin d’être stabilisée de la manière qu’OIS fournirait, car OIS est généralement destiné à une photo à exposition plus longue. fois. Cela ne signifie pas que l’appareil photo Pixel gagnera à chaque fois contre des appareils concurrents avec du matériel similaire qui ont OIS inclus, mais il devient rapidement évident que HDR + était l’as de Google dans le trou en ce qui concerne l’appareil photo, car il semble leur avoir permis d’obtenir une très bonne qualité d’image de plusieurs façons. Cela dit, HDR + n’est pas la seule chose qui en fait un excellent appareil photo, car il existe encore des options pour d’autres modes d’appareil photo et il y a une poignée d’autres éléments que vous pouvez ajuster pour faire vos propres photos. Comme avec les anciens appareils Google, dont ceux qui appartenaient à la gamme Nexus, le panorama est un mode qui est revenu pour vous permettre de prendre des photos à cadre large en assemblant plusieurs images. D’autres modes comme Photo Sphere et Lens Blur sont également revenus, et il y a même un mode ralenti qui peut saisir des images à 120 images par seconde en résolution 1080p, ou 240 images par seconde en résolution 720p. Bien que la résolution 720p soit de moins bonne qualité, le 240fps est quelque chose que peu d’autres produits phares haut de gamme ont inclus dans leurs appareils photo pour smartphones, ce qui donne au Pixel un avantage ici aussi. S’il s’agit d’une fonctionnalité que vous prévoyez d’utiliser.

Bien que relativement petit par rapport à quelque chose comme HDR +, d’autres fonctionnalités du logiciel comme un double appui rapide sur le bouton d’alimentation pour ouvrir l’appareil photo (qui fonctionne à la fois pendant que l’écran dort et lorsqu’il est éveillé) donnent à l’appareil photo un coup de pouce supplémentaire. Il convient également de noter que le Pixel n’est pas le seul téléphone qui permet un accès aussi rapide à l’appareil photo, mais lorsqu’il est associé à tout le reste du logiciel, il ajoute simplement à l’appel. Ainsi, bien que le logiciel de caméra Pixel de Google n’ait pas autant de modes ou d’effets de scène pouvant être appliqués lors de la prise de photos, HDR + et la possibilité de prendre des photos extrêmement rapidement l’aident à atteindre une qualité supérieure à ce que d’autres OEM ont fait avec leurs caméras de téléphone. jusque là. Bien sûr, chaque personne est différente et les autres utilisateurs apprécieront les fonctionnalités uniques fournies par leur propre appareil, mais il est toujours difficile de contester que Google se rapproche de la perfection du logiciel de l’appareil photo sur un appareil Android lorsqu’ils ont pu obtenir la meilleure note pour un smartphone jusqu’à présent. Cela dit, il est très probable et très probable que Google ainsi que d’autres OEM continueront d’améliorer leurs caméras et leurs logiciels de caméras à mesure que de nouveaux appareils sont développés, c’est donc vraiment une victoire pour tout le monde.

3

Google et Aclima étendent leurs cartes de la qualité de l’air au-delà de San Francisco

0

Google et Aclima ont annoncé leur intention d’étendre leur programme commun de cartographie de la qualité de l’air au niveau de la rue en dehors de San Fransico et dans des sites mondiaux à partir de l’automne. Cela commencera par une extension de 50 véhicules. Aucun détail n’a été fourni en ce qui concerne exactement où ces véhicules seront situés initialement ou quel est le taux d’expansion prévu, à ce jour. Cependant, l’objectif ultime est d’équiper toutes les voitures Street View de Google d’un équipement permettant de mesurer les mêmes détails que le programme a déjà collectés. Le concept du projet est très similaire à la façon dont Street View de Google fonctionne déjà pour la navigation et l’exploration. La différence est que l’objectif global du partenariat en cours est de fournir une démonstration rue par rue de la qualité de l’air. Cela met en évidence les domaines à améliorer et donne à ceux qui consultent les cartes accessibles au public et qui vivent dans les régions étudiées une mine d’informations exploitables et approfondies.

Jusqu’à présent, les efforts ont inclus des données collectées sur plus de 100 000 miles de conduite depuis 2015. Avant le déploiement de plus de véhicules, les tests aériens étaient limités à la Californie avec un focus direct sur Los Angeles, la baie de San Francisco et les régions de la vallée centrale. Dans la continuité de cet effort, davantage de voitures Street View seront équipées d’une quantité massive d’équipements de collecte de données, le tout pressé dans le propre nœud de capteur d’Aclima. Le nœud mesure spécifiquement les niveaux de dioxyde de carbone et de monoxyde, d’oxyde nitrique, de dioxyde d’azote, d’ozone et d’autres particules générales.

À l’avenir, les données collectées via le partenariat seront agrégées via l’API BigQuery de Google. Il s’agit d’un entrepôt de données d’entreprise qui permet aux développeurs et autres utilisateurs d’utiliser les données à n’importe quelle échelle sans accéder à l’ensemble de données lui-même. Cela signifie également que les développeurs pourraient vraisemblablement être en mesure d’inclure les données dans des cartes ou des graphiques qui leur sont propres – d’une manière similaire au fonctionnement de l’API Google Maps – dans un site Web public ou une application mobile. Entre-temps, un ensemble de données plus complet et plus complet sera disponible sur demande pour fournir des informations plus approfondies à des fins de recherche. Plus d’informations sur les deux côtés du projet seront probablement révélées au fur et à mesure que les véhicules rénovés commenceront à frapper les rues. La principale mise en garde de cette nouvelle initiative sera que les informations ne seront probablement pas mises à jour aussi souvent dans toutes les zones cartographiées qu’elles l’ont été dans les zones actuelles. Les véhicules ne peuvent pas nécessairement être partout à la fois, même si tous les véhicules Street View sont finalement équipés pour prendre les mesures. Cela dit, c’est un bon début pour rendre cela possible.

3

Le jeu de construction de ponts RWBY est rapide, facile et va au-delà d’Android

0

Rooster Teeth s’est associé à la maison de développement indépendante 80Arcade pour créer un jeu de cartes basé sur sa propriété RWBY populaire, bien nommée RWBY Deckbuilding Game. Le jeu est une expérience multiplateforme entre Android, iOS et PC, et offre une expérience rapide et intuitive qui a moins de courbe d’apprentissage que les jeux de cartes les plus populaires.

Dans RWBY Deckbuilding Game, vous avez un jeu principalement fixe de votre collection de cartes, mais il est augmenté de cartes de signature, déterminées par le héros que vous choisissez. Les matchs sont tous basés sur la puissance et les étoiles. Votre pouvoir est généré par les cartes que vous mettez sur le terrain, puis réinitialisez chaque tour. Vous l’utilisez pour acheter des cartes à mettre dans votre deck. Les cartes que vous pouvez acheter, quant à elles, sont pour la plupart aléatoires. Lorsque vous obtenez suffisamment de puissance en un tour, vous pouvez également vaincre un héros ennemi.

Vaincre des héros et jouer aux cartes avec des points d’étoiles attribués vous donnera des étoiles. Les étoiles ne peuvent pas être dépensées et sont permanentes tout au long d’un match. Le tour est décidé par qui a le plus d’étoiles après un nombre défini de tours. Votre objectif est essentiellement de développer le pouvoir de rassembler des étoiles en achetant des cartes étoilées pour jouer et frapper les héros de votre ennemi.

Le jeu est sans publicité et propose des achats intégrés, un modèle de monétisation qui est en quelque sorte toujours plus courant bien qu’il soit déjà omniprésent. Ils sont généralement bon marché, en termes de valeur, et vous permettent d’acheter plus de cartes, de personnalisateurs de champs et de cartes et d’autres goodies. Il existe également de nombreux modes de jeu. Vous pouvez jouer en ligne, avoir un match rapide avec l’IA, participer à un raid multijoueur contre un boss difficile ou passer en mode Relic Adventure pour débloquer des cartes plus puissantes, pour n’en nommer que quelques-unes.

RWBY Deckbuilding Game a un certain nombre de facteurs uniques, mais a tout de même des ancêtres à remercier pour la plupart des conventions qui l’animent. Cet écrivain a le plus rappelé le mini-jeu de combat de cartes présent dans le RPG classique PlayStation de Sony Digimon World 3, mais il y avait aussi certainement des similitudes avec d’autres jeux de cartes.

Le jeu de cartes Gwent dans l’univers de The Witcher, Hearthstone et d’autres combats de cartes basés sur les personnages semblaient être des influences importantes. Il existe un système d’énergie de base, par exemple, qui est utilisé pour effectuer certaines actions telles que l’amélioration des cartes, et qui a évoqué le système d’énergie élémentaire du jeu de cartes à collectionner Pokemon.

En ce qui concerne les jeux mobiles, RWBY Deckbuilding Game est plus que suffisamment différent des autres jeux pour justifier un essai. Néanmoins, ses modes de concurrence et de coopération sont susceptibles de favoriser une communauté forte. Dans ce cas, bien que le jeu ne risque pas de détrôner l’un de ses contemporains en termes de popularité ou de potentiel eSports, il est un très bon compagnon de l’univers RWBY et fait un bon jeu de cartes à lui seul.

Sa facilité d’apprentissage et de démarrage le rend bon pour les joueurs qui ne sont pas normalement dans les jeux de cartes, tandis que sa multitude de modes et sa profondeur de stratégie potentielle en font un excellent choix pour les joueurs de cartes vétérans qui ont vu tout ce qu’il y a à voir dans la scène. Quel que soit le cas, si vous aimez les RWBY ou les jeux de cartes, ou si vous êtes curieux de connaître les batailles de cartes et que vous voulez essayer le genre, celui-ci vaut la peine d’être essayé et vous pouvez le télécharger ici.

3

Opinion: Chrome OS a un avenir au-delà des Chromebooks

0

Les Chromebooks sont l’appareil Chrome OS le plus courant sur le marché et parmi les choix les plus populaires pour les acheteurs à la recherche d’une nouvelle expérience de notebook. Cependant, le système lui-même a également subi des changements relativement importants au cours des derniers mois et les ordinateurs portables ne sont pas la seule forme que la technologie peut prendre. Non seulement le fabricant prolifique Acer a récemment cassé le moule avec la sortie de la première tablette Chrome OS dédiée à l’industrie, mais depuis des années, le système d’exploitation est disponible sous une forme tout-en-un, ainsi que sur micro-PC et prise -et jouer formes de bâton. Les Chromebases, Chromebox et Chromebits ne sont peut-être pas les variantes les plus utilisées, mais il existe de nombreuses bonnes raisons de penser que celles-ci pourraient voir une résurgence. De plus, certains fabricants commencent déjà à tester les eaux avec de nouvelles versions des versions précédentes dans ces catégories.

Prise en charge Linux

La prise en charge des applications Linux dans le système d’exploitation lui-même est probablement la raison la plus évidente pour laquelle ces configurations secondaires pourraient revenir en masse. Bien que la possession d’une machine portable soit généralement préférable pour les utilisateurs qui choisissent le système d’exploitation, les applications Linux bénéficieraient d’un matériel sensiblement plus puissant que celui de nombreux Chromebooks. Chromebox et Chromebase, grâce à l’espace supplémentaire alloué dans un châssis non mobile. À l’inverse, pour les consommateurs qui souhaitent acheter des appareils plus puissants pour accomplir des tâches de type bureau, mais qui veulent la commodité que Chrome OS peut se permettre, l’accès aux applications Linux pourrait fournir cette opportunité. Pour être clair, les propres solutions logicielles de Google ne sont en aucun cas inutilisables et l’accès aux applications Android signifie que des alternatives sont disponibles. Cependant, Linux étend cela considérablement et propose des applications qui sont vraiment destinées à un ordinateur de bureau au lieu des applications mobiles souvent dépouillées disponibles via le système d’exploitation de smartphone le plus important du monde.

Chromebox, Chromebase et Chromebit

Bien que Chromebit et Chromebase aient effectivement disparu des yeux du public, pour l’instant, Chromebox est bel et bien vivant avec une audience de niche d’acheteurs. La catégorie est effectivement composée de cubes et de boîtiers PC miniatures, ressemblant parfois à des routeurs Wi-Fi de petite forme. En raison de leur taille, ce sont des machines qui pourraient facilement bénéficier de l’introduction d’applications Linux et d’Android pour les centres multimédia à domicile et les petits postes de travail. Comme alternative aux expériences Windows souvent retardées – en particulier avec les micro-ordinateurs et les composants internes associés – Chromebox se distingue des autres facteurs de forme disponibles pour Chrome OS. Bien qu’ils ne soient certainement pas des appareils bien connus, Acer, HP, ASUS et d’autres ont continué à avancer avec des itérations nouvelles et améliorées. ASUS, par exemple, a lancé sa Chromebox 3 en février après l’avoir présentée au CES 2018. La dernière Chromebox de HP, la G2, a commencé à être livrée en mai. Il semble donc que ce soit un marché apprêté et prêt à décoller, si l’occasion se présente.

Chromebase est moins connu du public, voyant principalement l’utilisation parmi les clients commerciaux pour les terminaux factices, les interfaces d’entreprise, d’éducation et de vitrine et restant principalement hors de l’actualité pendant des années. Le Chromebase 24 d’Acer a été parmi les derniers nouveaux appareils lancés dans le segment par un grand OEM, bien que des efforts plus récents aient été déployés par de petites entreprises. Mais cette forme d’appareil Chrome OS pourrait également voir une résurgence. Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, Chromebase est une plate-forme remplie d’appareils tout-en-un similaires à certaines machines Windows ou à un ordinateur iMac. En bref, tout le matériel clé d’un PC est intégré dans un écran plus grand, généralement entre 20 pouces et 27 pouces. Ils peuvent bien sûr être un peu plus gros et c’est le vrai avantage ici. Chromebase représente une forme de PC plus traditionnelle sans avoir besoin de tours ou de boîtiers externes et sans tous les avantages d’une souris et d’un clavier conventionnels. Comme mentionné ci-dessus, la compatibilité des applications Linux jouera un grand rôle ici si divers fabricants peuvent profiter de cette assistance et que les campagnes de marketing sont menées de manière appropriée.

Cela dit, l’explosion comparative de la prise en charge d’Android est un autre développement assez récent qui aura certainement un impact supplémentaire sur le système d’exploitation et son matériel. Combiné avec l’expansion susmentionnée du support Linux et l’utilisation récente dans les environnements d’entreprise, Android ouvre la porte à une pléthore d’options de divertissement. Il existe bien sûr déjà des options de jeu ou de streaming sur un téléviseur ou un moniteur grâce à Android TV et au matériel associé. Cependant, ce sont souvent des options coûteuses et Chromebit offre une alternative viable, étant similaire à un appareil de streaming Chromecast en taille et en fonctionnalité. Les Chromebits étaient un ajout éphémère au monde Chrome OS qui offrait des fonctions micro-PC avec prise en charge d’un clavier et d’une souris. Le matériel ici ne sera pas aussi puissant que les autres appareils et aucun support d’écran tactile ne sera possible dans la plupart des cas. Mais l’ajout des applications susmentionnées et l’état terne des applications prises en charge par Chromecast semblent définitivement favoriser l’intérêt pour le matériel Chromebit.

Matériel amélioré et concurrence accrue

Les améliorations générales apportées au matériel pour le système d’exploitation joueront sans aucun doute un grand rôle également. Qualcomm est enfin prêt à entrer dans le jeu Chromebook avec ses puces de la série Snapdragon, apportant une amélioration massive des performances et une meilleure efficacité énergétique. La société avait résisté pendant un certain temps en raison du prix des appareils Chrome OS ne répondant pas tout à fait à ses exigences minimales. En gardant cela à l’esprit, les chipsets octa-core 64 bits de la société ajoutés à l’écosystème devraient non seulement entraîner des appareils plus puissants, mais une recrudescence de la concurrence. Cela devrait signifier que d’autres fabricants de composants seront incités à produire du silicium plus puissant et rentable pour une utilisation avec le système d’exploitation. En outre, ce nouveau moteur de performance peut être une aubaine pour Chromebit en particulier. La tendance générale et une concurrence de plus en plus intense menant vers des composants de plus petite taille et une meilleure efficacité serviraient très bien la plate-forme. Cela laisse de côté qu’il peut permettre au facteur de forme le moins cher pour Chrome OS d’accomplir les tâches que la plupart des utilisateurs devraient effectuer.

De l’espoir mais pas de garanties

En plus des nouvelles opportunités matérielles et logicielles, Chrome OS peut toujours redémarrer et gagner en popularité auprès des consommateurs grâce à la marque et à la réputation construites par les Chromebooks. Lors de son premier lancement, d’autres variantes du matériel nécessitaient des explications supplémentaires et étaient difficiles à vendre, mais ce n’est peut-être plus le cas. Cela était en partie dû à des problèmes de prix, car ceux-ci étaient généralement plus chers que les Chromebooks, mais ils pouvaient facilement tomber dans la même fourchette de coûts maintenant. Bien sûr, à la fin de la journée, il n’y a aucune garantie que les OEM peuvent casser les différents appareils Chrome OS de leurs niches respectives. Mais il y a aussi de bonnes raisons de croire que ceux-ci ne sont pas complètement morts dans l’eau non plus.

3

Le détecteur d’eau intelligent Flo by Moen étend la détection des fuites au-delà des tuyaux

0

Un nouvel ajout à l’écosystème Flo by Moen appelé Smart Water Detector vise à détecter et à prévenir les fuites bien au-delà des moniteurs de tuyaux standard. Présenté à l’événement annuel CES de cette année à Las Vegas, Smart Water Detector est, principalement, exactement ce que sa marque implique. Le gadget est fixé au mur, avec un segment suspendu pour détecter l’eau sur le sol.

Comme indiqué ci-dessus, le système est assez simple. Il se compose d’un support mural et d’un appareil qui fait office de lien avec Flo by Moen et son application. La deuxième partie se compose d’une ligne qui s’étend jusqu’au sol, que ce soit dans une salle de bain, près d’un chauffe-eau ou ailleurs. À la fin de cela, un moniteur de détection d’eau Moen appelle un disque de télédétection.

Parce que le détecteur d’eau intelligent fait partie du système Flo by Moen existant, il va bien au-delà de la simple détection de fuites. Si des conditions défavorables sont constatées, il envoie une notification. Lorsqu’il est lié à l’écosystème Flo by Moen, il arrête le flux pour éviter des dommages coûteux

Flo by Moen Smart Water Detector détecte bien plus que les eaux souterraines

En raison de sa nature plug-and-play, Flo by Moen Smart Water Detector est déjà utile pour protéger contre plus que les fuites au sol. Les propriétaires de maison ou d’entreprise peuvent placer le gadget sur à peu près n’importe quelle surface qui a besoin d’une protection supplémentaire contre l’eau. Qu’il s’agisse d’un comptoir, d’un sol ou d’une autre zone, l’appareil devrait servir à cette fin. Mais ce n’est pas tout ce que fait ce gadget non plus.

Plutôt que de détecter directement l’eau, l’entreprise a conçu son détecteur d’eau intelligent pour aller au-delà de la polyvalence. En plus de l’eau du sol ou de surface, il détecte l’eau et l’humidité dans l’air, les niveaux d’humidité et les températures de congélation. Ainsi, l’appareil pourrait être utile dans à peu près n’importe quel scénario où l’eau pourrait être un problème, comme près d’électronique sensible à l’humidité de l’air et à l’humidité.

Le fait qu’il détecte les températures de congélation, à l’inverse, sera utile pour empêcher les tuyaux gelés. Ainsi, les utilisateurs pourraient trouver une utilisation dans à peu près n’importe quel scénario où une détection intelligente de la température est nécessaire. Cela inclut à peu près n’importe quel scénario où les températures de congélation pourraient causer des dommages par d’autres moyens.

Alors que le système peut couper le débit d’eau dans certains scénarios, les alertes intégrées à l’application peuvent également proposer des suggestions via l’application pour d’autres problèmes qui surviennent. Mieux encore, le nouvel appareil arrive avec une mise à jour de l’application qui rend possible la gestion multi-propriété des appareils. Ainsi, les gadgets Flo by Moen peuvent désormais être identifiés et interagis plus facilement en fonction de leur emplacement.

Cela s’ajoute au nouvel algorithme d’apprentissage automatique de l’application qui aide mieux les utilisateurs à trouver des fuites et au nouveau curseur de sensibilité de l’application qui fournit des alertes et une utilisation plus personnalisées.

Prix ​​et disponibilité

Le prix du nouveau Flo by Moen Smart Water Detector devrait également être une décision assez facile. La société vend les gadgets à seulement 49,99 $ en pré-commande avec expédition à la fin du mois. Il se vend à 129,99 $ pour un pack de trois.

La société affirme que le nouveau gadget peut être utilisé seul ou intégré à d’autres produits Flo by Moen.

3

Top