Accueil Tags Microsoft

Tag: Microsoft

Comment placer du texte sur un graphique dans Microsoft Word

0

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous souhaiterez peut-être placer du texte sur une image dans un document Word. Vous souhaitez peut-être placer le logo de votre entreprise à l’arrière-plan d’un document que vous écrivez pour le travail, ou vous avez peut-être besoin d’un filigrane «confidentiel» sur un document contenant des informations sensibles. Quelle que soit la raison, vous pouvez le faire facilement dans Microsoft Word.

Placer une illustration derrière du texte normal

Une illustration dans Word fait référence à l’un des objets que vous pouvez insérer dans le groupe « Illustrations » de l’onglet « Insérer » de Word. Nous allons utiliser une image simple dans notre exemple ici, mais la même technique s’applique à tous ces types d’illustration.

Pour que le texte apparaisse au-dessus d’une illustration, vous modifiez l’option d’habillage du texte sur l’illustration afin qu’il apparaisse derrière votre texte.

EN RELATION: Comment encapsuler du texte autour d’images et d’autres illustrations dans Microsoft Word

Si vous n’avez pas encore inséré votre objet dans votre document Word, allez-y et faites-le maintenant. Lorsque vous insérez la plupart de ces types d’illustration (images, icônes, SmartArt, graphiques et captures d’écran), cet objet est placé en ligne avec votre texte par défaut. Les exceptions à cette règle sont les modèles et les formes 3D, qui sont placés devant le texte par défaut.

Cela n’a pas beaucoup d’importance puisque vous allez changer cette valeur par défaut pour placer l’objet derrière votre texte, mais sachez que les choses peuvent sembler un peu différentes au départ en fonction de ce que vous insérez.

Après avoir inséré votre objet, cliquez dessus pour le sélectionner. Vous remarquerez une petite icône dans le coin supérieur droit.

Il s’agit de l’icône «Options de mise en page». Allez-y et cliquez dessus pour faire apparaître une petite liste d’options de mise en page. Sélectionnez le bouton «Derrière le texte» dans la section «Avec habillage du texte». Une fois que vous le faites, tout texte du document Word qui a été déplacé lors de l’insertion de l’image revient à sa position d’origine.

Option de mise en page

Notez que lorsque vous sélectionnez «Derrière le texte», deux autres options deviennent disponibles. L’option «Déplacer avec du texte» permet à votre graphique de se déplacer sur la page lorsque vous ajoutez ou supprimez du texte. L’option «Fixer la position sur la page» conserve votre graphique au même endroit sur la page que vous ajoutez ou supprimez du texte. Cela peut être un peu déroutant comment cela fonctionne, mais nous avons un guide sur le positionnement des images et d’autres objets dans Word si vous voulez en savoir plus.

EN RELATION: Comment positionner des images et d’autres objets dans Microsoft Word

Quoi qu’il en soit, maintenant que vous avez activé l’option « Derrière le texte », tout votre texte de paragraphe normal apparaît devant votre objet.

Insertion d’une zone de texte sur une image

Il existe également une autre façon d’afficher du texte devant une image ou un autre objet: une zone de texte. Lorsque vous créez une zone de texte, cela fonctionne comme n’importe quel autre objet d’illustration. Vous pouvez le faire glisser et le faire apparaître devant un autre objet comme une image. Cette technique est pratique lorsque vous souhaitez utiliser autre chose que du texte de paragraphe normal.

Allez-y et insérez d’abord votre image ou autre illustration. Pour insérer une zone de texte, passez à l’onglet «Insérer» et cliquez sur le bouton «Zone de texte». Dans le menu déroulant, choisissez le type de la zone de texte souhaitée. Ici, nous allons avec l’option « Simple Text Box ».

Après l’insertion, la zone de texte est sélectionnée automatiquement afin que vous puissiez continuer et taper votre texte. Faites-le ensuite glisser sur votre image. Vous vous retrouverez avec quelque chose comme ceci:

Zone de texte sur l'image

Vous remarquerez qu’il y a une bordure autour de la zone et que l’arrière-plan de la zone de texte est blanc uni. Allons de l’avant et supprimons la bordure et le remplissage d’arrière-plan.

Cliquez sur la bordure de la zone de texte. Vous remarquerez qu’un nouvel onglet « Format » apparaît. Allez-y et cliquez sur cet onglet. Il y a deux options dans la section « Style de forme » que nous allons utiliser: « Remplissage de forme » et « Contour de forme ».

Remplissage et contour de la forme

Lorsque vous cliquez sur le bouton «Remplissage de forme», un menu déroulant avec différentes couleurs et options de thème apparaît. Cliquez sur l’option «Pas de remplissage».

Aucun remplissage

L’arrière-plan de votre zone de texte a maintenant disparu.

Zone de texte sur l'image sans remplissage

Ensuite, cliquez sur le bouton « Contour de forme » et choisissez l’option « Pas de contour » dans ce menu déroulant.

Pas de contour

Maintenant, vous verrez que la bordure a été supprimée.

Zone de texte sur l'image sans remplissage ni bordure

C’est tout ce qu’on peut en dire. Le gros avantage de cette méthode est que vous faites glisser cette zone de texte comme vous le souhaitez pour aligner votre texte parfaitement avec votre image.

3

Les équipes Microsoft peuvent brouiller l’arrière-plan lors des réunions et masquer le désordre d’un bureau

0

Vous en avez assez de ranger votre bureau avant chaque conversation d’équipe? Les équipes de Microsoft peuvent désormais estomper l’arrière-plan pour vous.

Teams est l’alternative de Microsoft à Slack pour le chat d’équipe et comprend un service de visioconférence. Hier, Microsoft a annoncé la fonctionnalité de flou dans un article de blog (via The Next Web).

EN RELATION: Les meilleures alternatives à Slack pour le chat d’équipe

L’idée est que les réunions doivent se concentrer sur les personnes présentes et non sur l’environnement dans lequel elles se trouvent. La reconnaissance faciale est utilisée pour vous trouver dans la photo et l’arrière-plan est automatiquement flou. La publication comprend ce GIF de l’outil en action:

Oui: c’est le professeur Robert Kelly, l’expert de la politique coréenne dont les enfants ont interrompu une interview à la BBC. Voici ce clip, au cas où vous l’auriez manqué en 2017:

C’est un excellent moyen de montrer une fonctionnalité, donc bravo à l’équipe marketing derrière cela.

Les équipes ont également récemment ajouté une fonction d’enregistrement aux équipes, avec des transcriptions. À partir d’un article de blog Microsoft:

Avec l’enregistrement de la réunion dans Teams, vous ou d’autres invités qui ont manqué la réunion peuvent lire à tout moment l’audio, la vidéo et le contenu enregistrés. Tirez une transcription, optimisée par Microsoft Stream, et recherchez des mots clés afin d’optimiser votre temps tout en vous rattrapant.

C’est formidable de voir Microsoft intensifier son jeu, et j’espère que cela incitera d’autres entreprises de l’espace à continuer d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.

3

Que font vos touches de fonction dans Microsoft Powerpoint

0

Les touches de fonction des claviers n’obtiennent pas l’amour auquel elles étaient habituées, mais selon l’application que vous utilisez, elles peuvent toujours être très utiles. Microsoft PowerPoint a quelques fonctionnalités intéressantes cachées derrière vos touches de fonction. Voici ce qu’ils font.

F1

  • F1: Lorsque vous êtes en mode édition, appuyez sur F1 pour afficher le menu d’aide. Lorsque vous êtes en mode diaporama, appuyez sur F1 pour afficher les commandes du diaporama afin que vous puissiez faire des choses comme avancer ou reculer dans votre présentation.
  • Ctrl + F1: Fermez et rouvrez le volet Office actuel.

F2

  • F2: Lorsque vous avez un objet qui contient du texte (comme une zone de texte ou une autre forme), appuyez sur F2 pour basculer entre la sélection du texte à modifier et la sélection de l’objet lui-même à déplacer ou à mettre en forme.
  • Ctrl + F2: Ouvrez la fenêtre Imprimer, où vous pouvez prévisualiser et imprimer votre document.
  • Alt + F2: Ouvrez la fenêtre Enregistrer sous.
  • Alt + Maj + F2: Enregistrez la présentation active sur laquelle vous travaillez. Cela ne sauvera pas toutes les présentations ouvertes.

F3

  • Maj + F3: Modifiez la casse du texte sélectionné. Une pression répétée sur ce combo fait défiler les styles de casse suivants: casse initiale, majuscules et minuscules.

F4

  • F4: Répétez votre dernière action.
  • Maj + F4: Répétez la dernière action «Rechercher». Celui-ci est pratique car vous pouvez l’utiliser pour parcourir les résultats de la recherche sans ouvrir la fenêtre Rechercher et remplacer.
  • Ctrl + F4: Fermez la fenêtre de présentation.
  • Alt + F4: Quittez Microsoft Powerpoint. Cela ferme toutes les présentations ouvertes (vous donnant la possibilité d’enregistrer les modifications en premier) et quitte Powerpoint.

F5

  • F5: Commencez un diaporama avec votre présentation active à partir de la première diapositive.
  • Maj + F5: Commencez un diaporama à partir de votre diapositive actuelle. Ceci est pratique pour tester l’apparence de la vue de présentation.
  • Ctrl + F5: Restaurez la taille de votre fenêtre de présentation.

F6

  • F6: Déplacez-vous entre le ruban, la feuille de calcul, les onglets et la barre d’état.
  • Maj + F6: Déplacez-vous dans l’ordre inverse entre le ruban, la feuille de calcul, les onglets et la barre d’état.
  • Ctrl + F6: Basculez vers la fenêtre de présentation suivante lorsque plusieurs fenêtres de présentation sont ouvertes.
  • Ctrl + Maj + F6: Basculez vers la fenêtre de présentation précédente lorsque plusieurs fenêtres de présentation sont ouvertes.

F7

  • F7: Ouvrez le volet Éditeur et lance une vérification orthographique et grammaticale.
  • Ctrl + F7: Déplacez la fenêtre de présentation (lorsqu’elle n’est pas agrandie).
  • Maj + F7: Ouvrez le thésaurus. Si vous avez un mot sélectionné lorsque vous appuyez sur ce combo, Excel ouvre le dictionnaire des synonymes et recherche le mot sélectionné.

F8

  • Alt + F8: Affichez la boîte de dialogue Macros.
  • Ctrl + F8: Redimensionner la fenêtre de présentation (lorsqu’elle n’est pas agrandie)

F9

  • Maj + F9: Affichez ou masquez une grille qui vous aide à aligner les objets.
  • Ctrl + F9: Réduisez la fenêtre de présentation active.
  • Alt + F9: Affichez ou masquez les instructions mobiles qui vous aident à aligner les objets.

F10

  • F10: Activez ou désactivez les conseils clés. Les conseils clés affichent des lettres de raccourci sur les menus sur lesquels vous pouvez appuyer pour parcourir les menus et activer les commandes.
  • Maj + F10: Affichez un menu contextuel. Cela fonctionne comme un clic droit.
  • Ctrl + F10: Maximisez ou restaurez la fenêtre de présentation active.
  • Alt + F10: Agrandissez la fenêtre du programme.
  • Alt + Maj + F10: Affichez le menu ou le message d’une balise active (si plusieurs balises actives sont présentes, passe à la balise active suivante et affiche son menu ou message).

F11

  • Alt + F11: Basculez entre Visual Basic Editor et la fenêtre précédemment active.
  • Alt + Maj + F11: Ouvrez l’éditeur de script Microsoft.

F12

  • F12: Ouvrez la fenêtre Enregistrer sous.
  • Maj + F12: Enregistrez votre présentation.
  • Ctrl + F12: Ouvrez la fenêtre Ouvrir.
  • Ctrl + Maj + F12: Ouvrez la fenêtre d’impression.
3

Comment ajouter des options de vote à un e-mail dans Microsoft Outlook

0

Que vous essayiez de décider quel type de pizza commander pour une réunion ou de voter sur quelque chose de plus important, un sondage vous facilite la tâche. De nombreux outils offrent cette capacité, d’un simple sondage dans Slack à un questionnaire SurveyMonkey complet. Les boutons de vote d’Outlook offrent un moyen simple et facile d’interroger des personnes si elles figurent toutes dans vos contacts Outlook.

Lorsque vous rédigez un nouvel e-mail dans Outlook, passez à l’onglet «Options» et cliquez sur le menu déroulant «Utiliser les boutons de vote».

Si l’une des options par défaut répond à vos besoins, cliquez dessus pour l’ajouter à votre message ouvert.

Si les paramètres par défaut ne correspondent pas à vos besoins, cliquez sur « Personnalisé » pour afficher la fenêtre Propriétés du message. L’option «Utiliser les boutons de vote» est déjà sélectionnée (car vous avez ouvert la fenêtre à partir de ce menu), il vous suffit donc de taper les réponses que vous souhaitez voir apparaître dans le champ, séparées par des points-virgules.

Cliquez sur Fermer et les options de vote seront ajoutées à l’e-mail, avec un message au-dessus du champ «À».

C’est tout ce qu’on peut en dire. Envoyez le courrier à vos électeurs et ils verront un message leur conseillant de répondre en utilisant le bouton de vote.

Une fois que le destinataire a fait son choix, une boîte apparaît pour vérifier la réponse au sondage et lui donne la possibilité d’ajouter des informations supplémentaires dans sa réponse.

Lorsque vous recevrez la réponse, elle contiendra un message vous indiquant comment ils ont voté.

Garder une trace des réponses individuelles n’est cependant pas très amusant, donc Outlook garde un décompte courant pour vous. Ouvrez le courrier d’origine que vous avez envoyé et cliquez sur Message> Suivi. Il y a une liste des réponses et un total pour chacune des options.

Ce n’est pas la solution de sondage la plus flashy, mais parfois vous n’avez pas besoin de flashy. Si vous avez juste besoin d’un vote rapide de vos contacts Outlook, c’est un choix solide qui ne nécessite pas que vos votants se connectent à un autre outil ou naviguent sur une autre interface Web.

3

Comment incorporer des polices dans un document Microsoft Word

0

Si vous utilisez une police personnalisée (autre que les polices intégrées de Word) dans votre document, l’incorporation de ces polices garantit que celui qui affiche le document le voit comme vous le souhaitiez.

Si vous avez déjà ouvert un document Microsoft Word avec une police personnalisée que vous n’avez pas incorporée, vous savez que Microsoft Word modifie la police personnalisée à votre paramètre de police par défaut. Ce changement peut perturber la mise en page de votre document et le rendre bâclé et difficile à lire. Vous pouvez incorporer des polices personnalisées dans votre document Microsoft Word pour vous assurer qu’il conserve votre mise en forme lorsque vous l’envoyez à quelqu’un d’autre. L’incorporation de polices augmente la taille des fichiers de documents, mais cela en vaut la peine dans certaines situations.

Voici comment incorporer une police personnalisée dans votre document Microsoft Word.

Dans un document ouvert, passez au menu « Fichier ».

Dans la barre latérale qui s’ouvre, cliquez sur la commande « Options ».

Dans la fenêtre Options Word, cliquez sur la catégorie «Enregistrer».

À droite, cochez la case «Intégrer les polices dans le fichier».

Cochez la case «Incorporer uniquement les caractères utilisés dans le document (idéal pour réduire la taille du fichier)». Choisir cette option signifie que Word n’incorporera une police que si elle est utilisée dans le document. Si vous ne cochez pas cette option, Word incorporera toutes les polices de votre système dans le fichier, même si elles ne sont pas utilisées.

Vous devez laisser «Ne pas incorporer les polices système courantes» coché. Cette option réduit également la taille du fichier car elle n’intègre pas les polices système courantes.

Cliquez sur « OK » pour enregistrer vos paramètres.

Maintenant, les polices que vous avez utilisées dans votre document sont incorporées dans le fichier, et votre document sera à son meilleur quand quelqu’un d’autre le verra.

3

Comment utiliser l’outil de capture d’écran intégré de Microsoft Word

0

Prendre des captures d’écran est assez facile; c’est une fonctionnalité intégrée à la plupart des systèmes d’exploitation. Si vous travaillez déjà sur un document Word et souhaitez y ajouter une capture d’écran, vous pouvez vous enregistrer quelques clics en utilisant l’outil de capture d’écran intégré de Word.

Dans un document ouvert, basculez vers l’onglet «Insérer» sur le ruban Word.

Ensuite, cliquez sur le bouton « Capture d’écran ».

Vous serez accueilli avec une image miniature de chaque fenêtre que vous avez ouverte en ce moment.

Vous pouvez cliquer sur l’une des vignettes pour insérer immédiatement une capture d’écran de cette fenêtre dans votre document. Vous pouvez ensuite positionner cette image comme vous le feriez pour toute autre illustration.

Si vous souhaitez capturer une zone spécifique sur l’écran au lieu d’une fenêtre active, cliquez sur la commande «Écrêtage d’écran» au lieu d’une vignette dans le menu déroulant Capture d’écran.

Votre écran entier s’assombrira et vous pouvez dessiner un rectangle sur la partie que vous souhaitez capturer.

Dès que vous sélectionnez la zone, Word ajoute immédiatement l’image à votre document.

3

Comment dessiner et manipuler des flèches dans Microsoft PowerPoint

0

Que vous ayez besoin de pointer une image ou un graphique pour mettre l’accent, montrer le mouvement ou démontrer un flux de processus, PowerPoint propose une large gamme de formes de flèches. Voici comment les utiliser.

Dessiner une forme de flèche de base

Commençons par examiner les étapes à suivre pour dessiner une flèche de base. Dans l’onglet « Insérer », cliquez sur le bouton « Formes ». Dans le groupe « Lignes » du menu déroulant, cliquez sur l’option « Flèche de ligne ».

Un symbole de réticule s’affiche. Appuyez et maintenez le bouton de votre souris, puis faites glisser pour dessiner la flèche. Relâchez le bouton de la souris pour terminer le dessin de la flèche.

Voici le résultat:

Redimensionner, faire pivoter et changer la couleur des flèches

Besoin de personnaliser votre flèche simple? Aucun problème. Si vous ne changez rien, votre flèche reprendra par défaut les paramètres normaux, qui est noir pour la couleur et 3/4 pt pour la largeur. Mais vous avez peut-être besoin d’une flèche épaisse, courte et rouge foncé, ou d’une longue et fine flèche verte. Vous pouvez le modifier en un clin d’œil.

Redimensionner une flèche

Vous pouvez modifier la longueur de votre flèche en cliquant et en faisant glisser la poignée à l’une des extrémités de la flèche. Si vous ne souhaitez pas que la flèche tourne pendant que vous la redimensionnez, maintenez la touche Maj enfoncée tout en cliquant et en faisant glisser.

Changer la couleur d’une flèche

Pour changer la couleur d’une flèche, cliquez d’abord pour sélectionner la flèche. Dans l’onglet «Format», cliquez sur le bouton «Contour de forme», puis cliquez sur la couleur de votre choix.

Modification de l’épaisseur d’une flèche

Pour modifier l’épaisseur de la flèche, cliquez sur le même bouton «Contour de forme», pointez sur le menu «Poids», puis cliquez sur l’épaisseur souhaitée.

Rotation d’une flèche

Vous pouvez faire pivoter une flèche en cliquant et en faisant glisser la poignée à l’une des extrémités d’une flèche. C’est l’option la plus utile si vous avez besoin que la flèche pointe vers un objet spécifique dans votre présentation.

Il existe cependant d’autres options de rotation. Sélectionnez la flèche, puis passez à l’onglet «Format». Cliquez sur le bouton « Rotation » et choisissez une option de rotation. Le survol de chaque option vous permet de prévisualiser l’apparence de votre flèche.

Pour encore plus d’options de rotation, cliquez sur la commande «Plus d’options de rotation». Dans les options « Taille » du volet Format de la forme, vous pouvez spécifier une rotation exacte en degrés.

Utilisation des flèches de bloc, courbes et connecteurs

Vous n’avez pas à vous contenter d’une simple flèche droite. Il existe de nombreux autres types de flèches disponibles, notamment des flèches de bloc, des flèches courbes et des flèches de connecteur. Nous allons jeter un coup d’oeil.

Comment créer une flèche de bloc

Dans l’onglet « Insérer », cliquez sur le bouton « Formes ». Dans la section « Bloquer les flèches » du menu déroulant, cliquez sur le style de flèche souhaité. Dans cet exemple, nous utilisons une flèche de blocage vers le haut.

Votre pointeur se transforme en symbole en forme de croix. Cliquez et faites glisser pour dessiner la flèche à la taille souhaitée et relâchez le bouton de la souris pour terminer.

Vous pouvez utiliser les mêmes outils de mise en forme dont nous avons parlé dans la section précédente pour modifier la couleur, le contour, etc. En outre, vous pouvez saisir l’une des huit poignées blanches pour redimensionner la flèche globale. Saisissez les poignées jaunes pour remodeler la tête et la tige de la flèche séparément.

Comment créer une flèche courbe

Dans l’onglet « Insérer », cliquez sur le bouton « Formes ». Dans la section «Lignes» du menu déroulant, cliquez sur l’une des formes de flèche incurvée. Vous en trouverez une avec une seule pointe de flèche, une avec deux têtes et une simple ligne courbe sans pointe de flèche.

Votre pointeur se transforme en symbole en forme de croix. Cliquez et faites glisser pour dessiner la flèche. Relâchez le bouton de la souris pour terminer.

Après avoir dessiné la flèche courbe, vous pouvez modifier la courbe en faisant glisser la poignée jaune au centre de la flèche. Ici, nous l’avons fait glisser vers la droite pour créer une courbe plus large.

Pour des options de flèches encore plus incurvées, consultez les flèches incurvées dans la section Flèches de bloc.

Et n’oubliez pas, comme pour toute autre forme, vous pouvez utiliser les outils de mise en forme standard pour modifier la couleur, le contour, etc.

Comment créer une flèche de connecteur droite

Enfin, il y a la flèche du connecteur. Ils sont parfaits pour connecter les types de formes que vous utiliseriez dans les organigrammes ou les diagrammes organisationnels.

Dans l’onglet « Insérer », cliquez sur le bouton « Formes ». Dans la section « Lignes » du menu déroulant, choisissez l’une des flèches de connexion. Comme pour les flèches courbes, la différence est le nombre de pointes de flèche que vous souhaitez.

Votre pointeur se transforme en symbole en forme de croix. Cliquez et faites glisser pour dessiner la flèche. Relâchez le bouton de la souris pour terminer.

Après avoir dessiné la flèche du connecteur, vous pouvez saisir la poignée jaune pour modifier la forme de la flèche. Utilisez les poignées blanches à chaque extrémité pour modifier la longueur de cette partie de la flèche.

Comment aligner des flèches et des formes ensemble

Si vous ajoutez des flèches à des formes existantes, les conserver ensemble peut être utile lorsque vous devez les déplacer, les manipuler ou les aligner sur une diapositive. Pour garder les flèches et les formes connectées, vous pouvez les assembler. Cela aide également à rendre les flèches reliant les formes sur quelque chose comme un organigramme plus transparente. Voyons comment cela se fait.

Supposons que nous ayons deux formes de rectangle et que nous voulons qu’une flèche de connexion soit exécutée entre elles.

Dans le menu « Insérer », cliquez sur le bouton « Formes », puis choisissez une flèche de connecteur dans le menu déroulant. Nous allons avec une simple flèche du coude à une seule tête.

Passez votre pointeur sur la forme dont vous voulez que la flèche vienne, et vous verrez les quatre poignées sur les bords de la forme devenir grises.

Cliquez sur l’une de ces poignées grises et faites glisser (en maintenant votre souris enfoncée) pour commencer à créer la flèche. Déplacez votre pointeur sur la forme à laquelle vous souhaitez connecter l’autre extrémité de la flèche, et vous verrez également apparaître les poignées grises. Positionnez votre pointeur sur un pour y accrocher la flèche, puis relâchez le bouton de votre souris.

Vous avez maintenant connecté deux formes avec une flèche.

La vraie beauté d’avoir des formes connectées est que si vous décidez de déplacer une forme, la flèche reste connectée. Il n’est pas nécessaire de repositionner la flèche par la suite.

Et, bien sûr, vous pouvez utiliser l’une des astuces de formatage ou de repositionnement dont nous avons parlé dans le reste de cet article sur votre flèche connectée, le tout sans interrompre la connexion.

3

Microsoft va unifier les icônes de Windows 10 avec un nouveau design à l’échelle de la marque

0

La semaine dernière, Microsoft a annoncé son intention de moderniser sa suite d’icônes Office, mais il semble que le plan soit plus vaste que Office. En fait, ce nouveau langage de conception semble faire partie d’un plan plus vaste pour tout icônes Windows stock.

Si vous faites défiler le menu de démarrage de votre machine Windows et regardez simplement les icônes Microsoft, vous verrez un éventail de styles et d’apparences, dont certains remontent à ça fait un bout de temps. Pour moderniser l’apparence de Windows 10, Microsoft s’efforcera de mettre à jour ces icônes avec un aspect propre et cohérent.

Cette décision a beaucoup de sens, car nous vivons dans un monde où ces raffinements vraiment matière. Apple a un langage de conception cohérent sur tous ses appareils et Google a Material Design pour conserver une apparence et une convivialité similaires sur ses différents services et systèmes d’exploitation.

Il est donc logique que Microsoft non seulement remodèle ses icônes Office – qui n’ont pas vu de mise à jour depuis cinq ans – mais utilise ce langage de conception dans le reste du système d’exploitation. Les icônes Office mises à jour sont incroyablement propres et modernes, et j’ai vraiment hâte de voir la conception prendre le contrôle du reste de Windows 10.

La conception du chef de bureau de Microsoft, Jon Friedman, a publié un médium détaillé sur les nouvelles icônes Office la semaine dernière, mais il n’a été révélé dans les commentaires (où Friedman a répondu aux questions des lecteurs) que la conception fera son chemin vers le reste du système d’exploitation.

via The Verge

3

Le responsable de la conception bureautique parle d’un engagement de conception fluide pour les logiciels et le matériel Microsoft

0

Plus tôt cette semaine, le responsable de la conception de l’équipe Office de Microsoft a parlé des changements d’icônes à venir dans Office et Windows. Nous voyons maintenant comment les équipes de Microsoft travaillent ensemble pour apporter Fluent Design à davantage de produits.

Dans une interview avec The Verge, le responsable de la conception d’Office, John Friedman, a expliqué en détail comment les équipes Windows, Office et même Surface travaillent ensemble, qualifiant les prochains efforts de collaboration d ‘«effort interentreprises». Il a déclaré que les pistes de conception de Windows, Office et Surface «fonctionnent comme une équipe open source interne», ce qui est une façon intéressante de penser les choses. Ils partagent désormais tous les actifs en interne (ce qui, je suppose, n’était pas le cas auparavant?) Pour une approche plus unifiée de l’intégration de Fluent Desing à d’autres produits Microsoft.

Vous seriez pardonné de ne pas être parfaitement familier avec Fluent Design, que Microsoft a présenté l’année dernière. Il s’agit de la nouvelle approche de l’entreprise en matière de conception et qu’elle veille à publier lentement. Par rapport à Metro UI, qui a été rapidement déployé dans le but d’unifier Windows et Windows Phone (ainsi que de rendre Windows plus convivial), Fluent Design est plus un processus lent pour faire les choses correctement la première fois.

Bien que l’interview en elle-même ne soit pas si révélatrice, un gros détail n’a pas été clairement expliqué: comment Fluent Design s’applique à Surface. Friedman a noté que les responsables de la conception de Windows, Office et Surface travaillent ensemble à ce sujet, mais Surface est Matériel, où Office et Windows sont Logiciel. Il est possible qu’ils travaillent ensemble pour s’assurer que le matériel et les logiciels s’accordent bien, en particulier pour les produits de marque de l’entreprise (vous savez, comme Surface).

Quoi qu’il en soit, il est clair que Microsoft prend le design plus au sérieux que jamais car maintenant, cette est ce qui vend des appareils.

via Le bord

3

Comment fusionner et annuler la fusion des cellules dans Microsoft Excel

0

La fusion et la dissociation de cellules dans Microsoft Excel est un excellent moyen de garder votre feuille de calcul propre, bien organisée et facile à comprendre. L’utilisation la plus courante consiste à créer un en-tête pour identifier le contenu sur plusieurs colonnes, mais peu importe la raison, cela peut être fait rapidement dans Excel.

Notez qu’Excel ne vous permet pas de fractionner une cellule de la même manière que vous le pouvez dans un tableau dans Microsoft Word. Vous pouvez annuler la fusion des cellules que vous avez précédemment fusionnées.

Fusion de cellules

La fusion de cellules combine deux ou plusieurs cellules en une seule cellule. Pour ce faire, sélectionnez les cellules que vous souhaitez fusionner.

Cellules en surbrillance dans Excel

Ensuite, dans l’onglet «Accueil», cliquez sur le bouton «Fusionner et centrer».

Fusionner et centrer

Comme son nom l’indique, cela fusionnera les cellules sélectionnées. Tout texte dans les cellules sera centré par défaut.

Cellules fusionnées dans Excel

Comme vous pouvez le voir, les cellules A1, B1 et C1 ont fusionné en une seule cellule. Il existe également d’autres options. Pour accéder à ces options, cliquez sur la flèche à côté de «Fusionner et centrer» et un menu déroulant apparaîtra.

options déroulantes

Ces options sont relativement simples. Une chose à noter est que «Fusionner sur» fusionne uniquement les cellules sélectionnées dans une ligne, mais pas les cellules dans une colonne.

Que se passe-t-il si nous fusionnons des cellules qui contiennent déjà du contenu? C’est quelque chose que vous devez faire très attention. La fusion de cellules avec des données déjà existantes ne conserve que la valeur supérieure gauche et ignore toutes les autres valeurs. Cela signifie que toutes les données à l’exception des données de la cellule supérieure gauche seront supprimé. Microsoft vous donne cependant un message d’avertissement avant de fusionner les cellules, mais assurez-vous de comprendre que les données seront perdues avant de continuer.

Dissociation des cellules

Les cellules non fusionnées divisent les cellules précédemment fusionnées en cellules uniques. Pour ce faire, il suffit de sélectionner les cellules fusionnées, puis de cliquer à nouveau sur le bouton «Fusionner et centrer» pour désactiver le paramètre. De même, vous pouvez cliquer sur la flèche à côté de « Fusionner et centrer » pour accéder au menu déroulant, puis cliquer sur « Annuler la fusion des cellules ».

Dissocier les cellules

Si vous supprimez la fusion d’une cellule qui contient des données, toutes les données sont placées dans la cellule en haut à gauche et toutes les autres cellules seront vides.

3

Comment (et pourquoi) démarrer Microsoft Word à partir de l’invite de commandes

0

Comme la plupart des applications, vous pouvez lancer Word à partir de l’invite de commandes, mais Word prend également en charge plusieurs commutateurs facultatifs pour contrôler le processus de démarrage.

Que vous tapiez la commande à l’invite, l’utilisiez pour créer un raccourci, l’insérez dans le cadre d’un script de commandes, le lancement de Word avec des paramètres supplémentaires vous permet de faire des choses comme démarrer Word en mode sans échec pour le dépannage ou démarrer avec un modèle spécifique.

Utilisation de l’invite de commandes pour démarrer Word

Avant de pouvoir ouvrir Word à l’aide de l’invite de commandes, nous devons déterminer dans quel répertoire se trouve le fichier winword.exe. Vous pouvez le faire manuellement ou vous pouvez simplement demander à l’invite de commande de le trouver pour vous. Pour ce faire, allez-y et ouvrez l’invite de commandes en ouvrant le menu Démarrer et en tapant « cmd » et en sélectionnant l’application « Invite de commandes ».

Ouvrez l'invite de commande dans le menu Démarrer

Lorsque vous ouvrez l’invite de commandes, vous vous trouvez dans le répertoire de niveau supérieur, votre dossier de compte d’utilisateur. Nous devons creuser plus profondément en allant dans le répertoire Program Files. Pour ce faire, entrez la commande suivante, puis appuyez sur Entrée:

cd ”fichiers programme (x86)”

Fichiers programme dans l'invite de commande

Vous serez maintenant dans le répertoire Program Files. L’étape suivante consiste à localiser le répertoire dans lequel se trouve le fichier winword.exe. Pour ce faire, saisissez la commande suivante et appuyez sur «Entrée».

dir winword.exe / s

Une fois que vous avez entré cette commande, l’invite de commande localisera le répertoire pour vous.

Répertoire Winword

Maintenant que vous connaissez le répertoire dans lequel se trouve le fichier winword.exe, vous pouvez utiliser la commande cd pour ouvrir le chemin du fichier. Dans cet exemple, vous devez saisir la commande suivante:

cd Microsoft Office root Office16

Vous devez maintenant être dans le répertoire où se trouve winword.exe.

Ouvrir le fichier Winword

Maintenant, si vous souhaitez ouvrir Microsoft Word de la même manière que si vous l’ouvriez via son icône, il vous suffit de taper mot de passe puis appuyez sur « Entrée », et Word ouvrira son chemin habituel.

Ouvrir un mot normal

Cependant, l’intérêt de la commande est que vous pouvez utiliser les différents commutateurs et paramètres qu’elle propose.

Commutateurs et paramètres de ligne de commande Word courants

Emprunté au site de support officiel de Microsoft Office, voici une liste de quelques façons possibles d’ouvrir Word, ainsi que sa commande respective.

Commutateur et paramètreLa description
/sûrDémarre Word en mode sans échec. Cela lance Word sans compléments, modèles et autres personnalisations supplémentaires. Il est utile lors du dépannage de problèmes dans Word.

Vous pouvez également lancer Word en mode sans échec en maintenant la touche Ctrl enfoncée tout en lançant Word à partir du menu Démarrer, la création d’un raccourci avec ce paramètre le rend beaucoup plus facile.

/ qDémarre Word sans afficher l’écran de démarrage de Word.
/ ttemplatenameDémarre Word avec un nouveau document basé sur un modèle autre que le modèle Normal.

Exemple: Supposons que nous voulions ouvrir un document stocké sur le lecteur C appelé example.docx, nous tapons la commande suivante:

/tc:example.docx

Remarque: Ne mettez pas d’espace entre le commutateur et le nom du fichier.

/ t nom de fichierDémarre Word et ouvre un fichier existant.

Exemple: Pour démarrer Word et ouvrir le fichier example.docx existant, stocké sur le lecteur C, entrez les informations suivantes:

/ t c: example.docx

Pour ouvrir plusieurs fichiers, example.docx et example2.docx, situés dans le lecteur C à la fois, entrez les informations suivantes:

/ t c: example.docx c: example2.docx

/ f nom de fichierDémarre Word avec un nouveau document basé sur un fichier existant.

Exemple: Pour démarrer Word et créer un nouveau document basé sur le fichier example.docx, stocké sur le bureau, entrez ce qui suit:

/ f «c: Documents and Settings All Users Desktop example.docx

/ h http: // nom de fichierDémarre Word et ouvre une copie en lecture seule d’un document stocké sur un site Microsoft Windows SharePoint Services. Le site doit se trouver sur un ordinateur qui exécute Word 2007 ou version ultérieure ou Windows SharePoint Services 2.0 ou version ultérieure.

Exemple: Pour démarrer Word et ouvrir une copie d’un fichier example.docx, stocké dans une bibliothèque de documents à l’URL http: // MySite / Documents, entrez ce qui suit:

/ h http: //MySite/Documents/example.docx

Remarque: Si le document est extrait pour vous, le commutateur / h n’a aucun effet. Word ouvre les fichiers afin que vous puissiez les modifier.

/ pxsltDémarre Word et ouvre un document XML existant basé sur le XSLT spécifié.

Exemple: Pour démarrer et appliquer XSLT MyTransform, stocké sur le lecteur C, entrez les informations suivantes:

/pc:MyTransform.xsl c: Data.sml

/uneDémarre Word et empêche les compléments et les modèles globaux (y compris le modèle Normal) d’être chargés automatiquement. Le commutateur / a verrouille également les fichiers de paramètres.
/ ladd-inDémarre Word, puis charge un complément Word spécifique.

Exemple: Pour démarrer Word et charger le complément Sales.dll, stocké sur le lecteur C, entrez les informations suivantes:

/ic:Sales.dll

Remarque: N’incluez pas d’espace entre le commutateur et le nom du complément.

/ mDémarre Word sans exécuter de macros AutoExec.
/ mmacronameDémarre Word et exécute une macro spécifique. Le commutateur m / empêche également Word d’exécuter des macros AutoExec.

Exemple: Pour démarrer Word, puis exécuter la macro Salelead, entrez les informations suivantes:

/ mSalelead

Remarque: N’incluez pas d’espace entre le commutateur et le nom de la macro.

/ nDémarre une nouvelle instance de Word sans document ouvert. Les documents ouverts dans chaque instance de Word n’apparaîtront pas comme choix dans la liste Switch Windows des autres instances.
/ wDémarre une nouvelle instance de Word avec un document vierge. Les documents ouverts dans chaque instance de Word n’apparaîtront pas comme choix dans la liste Switch Windows des autres instances.
/ rRéenregistrez Word dans le Registre Windows. Ce commutateur démarre Word, exécute le programme d’installation d’Office, met à jour le Registre Windows et se ferme.
/XDémarre Word à partir du shell du système d’exploitation afin que Word ne réponde qu’à une seule demande DDE (par exemple, pour imprimer un document par programme).
/ ztemplatenameSe comporte visiblement exactement comme le commutateur / t. Toutefois, vous pouvez utiliser le commutateur / z avec Word pour générer à la fois un démarrage et un nouvel événement, tandis que le commutateur / t génère uniquement un événement de démarrage.

C’est tout ce qu’on peut en dire! Vous devez maintenant être en mesure d’ouvrir Word de la manière spécifique que vous choisissez en suivant simplement ces commandes.

EN RELATION: Comment exécuter des commandes d’invite de commandes à partir d’un raccourci Windows

3

Comment créer une bordure de page dans Microsoft Word

0

L’ajout d’une bordure de page à votre document peut être un moyen subtil de faire ressortir vos documents Microsoft Word. Vous pouvez personnaliser le style, l’épaisseur et le nombre de pages pour une bordure à appliquer à votre document Word.

Ajout d’une bordure de page dans Microsoft Word

La création d’une bordure de page dans Microsoft Word dépendra de votre version de Microsoft Office. Pour Office 365 et Office 2019, ouvrez un document Word et cliquez sur l’onglet «Conception» dans le ruban.

Si vous avez une ancienne version d’Office, cliquez sur l’onglet « Mise en page » ou « Mise en page » à la place.

De là, cliquez sur le bouton « Bordures de page », dans la section « Arrière-plan de page » du ruban.

Selon votre version de Word, cliquez sur l'onglet Conception ou Mise en page / Mise en page, puis cliquez sur Bordures de page

Par défaut, la boîte «Bordures et trame de fond» qui s’ouvre doit par défaut être sur l’onglet «Bordure de page». Si ce n’est pas le cas, cliquez sur cet onglet pour entrer vos paramètres de bordure.

Cliquez sur « Boîte » pour ajouter une bordure de boîte typique à votre document. Vous pouvez utiliser le style, la couleur et la largeur de bordure par défaut, ou modifier ces paramètres dans les différents menus déroulants.

Cliquez sur « OK » pour appliquer la bordure de page à votre document Word.

Dans la boîte de dialogue Bordures et trame, sélectionnez Boîte, choisissez vos options de couleur, de style et de largeur, puis cliquez sur OK pour l'appliquer à votre document

Par défaut, ce style de bordure est de dix appliqué à chaque page.

Votre vue d’édition de document sera mise à jour pour montrer la nouvelle bordure appliquée.

Une bordure de page appliquée à un document Microsoft Word

Autres styles de bordure de page et formatage

Le format de page de boîte est le style par défaut, mais vous pouvez utiliser à la place d’autres styles de bordure et options de formatage.

La bordure de la boîte est la plus élémentaire, ajoutant une ligne continue sans ombre à votre page. Même cela peut être personnalisé avec différents types de lignes, largeurs et couleurs.

Paramètres et styles de bordure de page personnalisés

Autre que la bordure de boîte, vous pouvez également appliquer une bordure avec une ombre, une bordure de style «3D» et une bordure personnalisée avec des options de mélange et de correspondance pour chaque côté.

Pour ce faire, sélectionnez l’une des options dans la section « Paramètres » de l’onglet « Bordure de page » de la boîte de dialogue « Bordures et trame ». Le style que vous avez choisi apparaîtra pour que vous puissiez l’examiner dans la section «Aperçu» avant de l’appliquer à votre document.

Sélectionnez votre style de bordure Word en cliquant sur l

Application ou suppression de lignes frontières individuelles

Si vous souhaitez appliquer ou supprimer des lignes de bordure individuelles de votre document (par exemple, supprimer la bordure du bas d’une page), vous pouvez le faire à partir de la section «Aperçu».

Si une bordure est appliquée, cliquez sur la ligne de bordure pour la supprimer. Pour l’appliquer à nouveau, cliquez sur la ligne pour la faire réapparaître.

Dans vos paramètres de bordure de page Microsoft Word, cliquez sur les lignes de bordure individuelles dans les sections Aperçu pour ajouter / supprimer chaque ligne

Application de lignes de bordure personnalisées

En cliquant sur des lignes de bordure individuelles dans la section «Aperçu», vous pouvez également appliquer différents styles à différentes lignes lorsque le paramètre de bordure «Personnalisé» est sélectionné.

Pour ce faire, cliquez sur le bouton « Personnalisé » dans la colonne « Paramètres », sélectionnez un style de ligne dans le menu déroulant « Style », puis cliquez sur l’une des lignes de bordure dans la case « Aperçu ».

Dans les options de bordure de page pour Microsoft Word, sélectionnez Personnalisé, sélectionnez votre mise en forme, puis cliquez sur l'une des lignes de bordure dans la section Aperçu pour l'appliquer

Modification de la largeur et de la couleur des bordures

Vous pouvez faire ressortir votre bordure avec différentes couleurs et largeurs de bordure. Une largeur de bordure plus large rendra votre bordure plus visible dans votre document.

Les largeurs de bordure commencent à 1/4 pts et vont jusqu’à 6 pts. Un aperçu de la largeur de bordure choisie apparaît dans la section «Aperçu». Vous pouvez sélectionner n’importe quelle couleur que vous choisissez, soit à partir des options prédéfinies, soit en utilisant le nuancier RVB.

Pour modifier la largeur ou la couleur de la bordure, sélectionnez les options choisies dans les menus déroulants «Couleur» et «Largeur». Si le paramètre de bordure «Personnalisé» est appliqué, vous devrez cliquer sur chaque ligne de bordure dans la section «Aperçu» pour appliquer les paramètres choisis à ces lignes.

Pour modifier la largeur ou la couleur de la bordure dans Microsoft Word, sélectionnez les options choisies dans les menus déroulants Couleur et Largeur du menu d'options Bordure de page

Ajout d’une bordure à une seule page

Microsoft Word applique généralement des styles de bordure à chaque page, mais vous pouvez appliquer une bordure de page à une page individuelle ou exclure certaines pages comme votre page d’accueil.

Pour ce faire, accédez au menu des paramètres «Bordure de page» (Disposition / Conception / Mise en page> Bordures de page) et cliquez sur le menu déroulant «Appliquer à».

Si vous souhaitez appliquer une bordure à une page individuelle, assurez-vous que vous êtes actif sur cette page dans le document Word avant d’accéder au menu.

Dans le menu déroulant « Appliquer à », sélectionnez « Cette section » pour l’appliquer à la page sur laquelle vous vous trouvez actuellement. Pour appliquer votre bordure à la première page uniquement, sélectionnez «Cette section – Première page uniquement» ou, pour l’appliquer à toutes les pages sauf la première page, sélectionnez «Cette section – Tout sauf la première page» à la place.

Pour appliquer une bordure de page à des pages individuelles, sélectionnez l

Cliquez sur « OK » pour enregistrer lorsque vous êtes prêt. Cela appliquera ensuite la bordure de votre page aux pages que vous avez spécifiées, plutôt qu’à l’ensemble du document.

3

Top