La forte augmentation des prix de l’essence a frustré les citoyens des États-Unis et du Canada voisin. À la lumière de ces développements, Uber a maintenant annoncé l’ajout d’un supplément carburant pour les livraisons et les trajets sur la plate-forme. La société a déclaré que tout l’argent généré par cette surtaxe irait directement aux chauffeurs Uber.

«Nous savons que les prix ont augmenté dans l’ensemble de l’économie, nous avons donc fait de notre mieux pour aider les chauffeurs et les coursiers sans imposer trop de fardeau supplémentaire aux consommateurs. Au cours des prochaines semaines, nous prévoyons d’écouter attentivement les commentaires des consommateurs, des coursiers et des chauffeurs. Nous continuerons également à suivre les mouvements des prix du gaz pour déterminer si nous devons apporter des modifications supplémentaires », a déclaré la porte-parole d’Uber, Liza Winship, dans un communiqué (via Engadget).

« Sur le long terme, Uber continue de travailler pour encourager les chauffeurs et les livreurs à passer aux véhicules électriques, ce qui limitera à la fois l’impact de la volatilité des prix du carburant et réduira les émissions. »

La ville de New York est exemptée de la surtaxe carburant temporaire d’Uber

Uber a déclaré que son nouveau supplément carburant différerait en fonction de l’état dans lequel vous vous trouvez et du nombre de kilomètres parcourus. Cela se traduit par des frais supplémentaires de 0,35 $ à 0,45 $ sur les livraisons Uber Eats et de 0,45 $ à 0,55 $ par trajet Uber. Ces nouveaux frais ne s’appliqueront pas à New York, où les chauffeurs de taxi ont un plancher de rémunération. Pendant ce temps, la majeure partie du personnel de livraison à New York utilise des vélos.

La société a déclaré que la surtaxe carburant entrerait en vigueur le 16 mars. Uber réévaluerait la politique à une date ultérieure. Étrangement, les coureurs devront payer le supplément même s’ils sont sur un VE. S’adressant à The Verge, le porte-parole d’Uber, Harry Hartfield, a déclaré que la société espérait que cela « servirait d’incitation supplémentaire pour les conducteurs à passer aux véhicules électriques à l’avenir ».

Bien que l’adoption généralisée des véhicules électriques soit un moyen d’atténuer le coup de la hausse des prix de l’essence, ce n’est pas une solution réalisable pour tout le monde. Cela est principalement dû au manque de fiabilité de la chaîne d’approvisionnement et à la hausse des prix. Uber encourage l’adoption des VE parmi ses chauffeurs avec plusieurs avantages. Les conducteurs intéressés peuvent obtenir jusqu’à 6 000 $ de rabais sur la Nissan Leaf et des rabais sur la recharge des véhicules électriques dans certains points de vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici