Depuis la montée fulgurante de Netflix, les entreprises (ainsi que le marché en général) ont ouvert les yeux sur la puissance des services à la demande et de streaming. C’est le plus important aux États-Unis, qui jusqu’à présent (et contrairement à certains autres marchés) comptaient uniquement sur l’utilisation du câble payant et de la programmation programmée. Cela dit, Netflix a changé le paysage et depuis lors, beaucoup d’autres ont essayé de trouver un moyen de saisir une partie de l’action. À certains égards, Amazon a réussi à se tailler une petite partie du marché avec son service de vidéo instantanée. Cependant, le principal argument de vente est que leur service est livré avec un abonnement Prime comme avantage supplémentaire. Il serait intéressant de voir combien d’abonnés le service aurait s’il ne s’agissait que d’un produit autonome comme Netflix.

Plus récemment, Dish a annoncé son intention de lancer un service de streaming baptisé Sling TV. Le principal argument de vente de Sling TV est qu’il ne coûtera que 20 $ par mois, ce qui contraste fortement avec les factures que certains câblodistributeurs facturent à leurs clients. Dish espère gagner sa part du marché du streaming en s’assurant que Sling TV est accessible sur autant d’appareils différents que possible. En tant que tel, Sling sera disponible sur les appareils Amazon, les appareils Android, les consoles de jeux, etc.

Eh bien, Verizon est la prochaine entreprise à essayer de proposer un moyen plus moderne d’accéder au contenu télévisé. Lowell McAdam (PDG de Verizon) a annoncé cette semaine qu’au cours du second semestre de 2015, ils lanceraient en effet leur propre service de streaming télévisé. Selon McAdam, le package ne sera pas aussi varié que les autres packages TV et, à la place (comme Sling TV), il sera basé sur la prémisse d’un contenu réduit et concentré. En conséquence, McAdam a suggéré que le package proposé par Verizon comprendra très probablement 20-30 canaux. Bien sûr, McAdam n’a fourni aucun détail sur les canaux ou le contenu qui seraient inclus. Une autre mise en garde intéressante du service Verizon est qu’il sera apparemment « strictement » pour le streaming mobile. On ne sait pas si cela réussira plus que la précédente tentative de Verizon avec Redbox. Cependant, un service de streaming mobile à contenu uniquement réduit (et probablement à prix réduit) est une proposition intéressante.

Laisser un commentaire