Par le biais d’un article sur sa page Facebook officielle, le deuxième plus grand fournisseur chinois de smartphones Android, Xiaomi Technology, a annoncé qu’il avait réussi à vendre plus d’un million de combinés en Inde, le troisième plus grand marché mondial de smartphones après la Chine et les États-Unis. Ce chiffre signifie une croissance de 45% de la QoQ depuis janvier de cette année, aidant la société à atteindre son meilleur trimestre au pays en termes de livraisons depuis son arrivée en Inde l’année dernière en grande pompe. Bien que le nombre ne soit qu’une goutte dans l’océan proverbial pour Xiaomi, étant donné qu’il vise à vendre environ 100 millions d’appareils dans le monde cette année civile, il représente toujours une étape importante vers l’établissement d’une présence en Inde, avec la courbe de croissance abrupte de la Chine commençant à plateau ces derniers temps, et la société n’est pas encore tout à fait prête à entrer sur le marché américain lucratif.

Alors qu’un million sur un quart n’est pas un grand nombre en Inde non plus, il est utile de se rappeler que la société évite la publicité et ne vend pas par le biais de points de vente au détail, qui représentent une grande majorité des ventes de smartphones dans le pays. Pour mettre les choses en perspective, la plus grande marque de smartphones nationale du pays, Micromax Informatics vend plus de trois millions d’appareils sur une base mensuelle, tandis que Xiaomi a réussi à en vendre trois millions au cours des douze premiers mois de ses opérations en Inde. Le Redmi 2 Prime d’entrée de gamme de la société est actuellement assemblé en Inde par Foxconn Electronics dans son usine d’Andhra Padesh.

Bien sûr, Xiaomi a pris ses affaires indiennes très au sérieux depuis son entrée en Inde avec succès l’année dernière, et le pays est déjà le plus grand marché international de l’entreprise devant des pays comme le Brésil, etc. Alors que Xiaomi vend ses appareils principalement via son propre site Web en En Chine et dans la plupart des autres marchés sur lesquels elle opère, la société a un lien avec le détaillant en ligne Flipkart pour vendre ses produits en Inde. Pour habituer les gens à magasiner via son propre portail, la société a récemment proposé la nouvelle stratégie consistant à proposer ses produits sur sa boutique en ligne uniquement pour des Rs. 1 (0,02 $). La société devrait lancer son smartphone phare de la prochaine génération, le Mi 5, dès le mois prochain, selon une rumeur récente, dans le prolongement de son phare de la génération actuelle, le Mi 4.

Laisser un commentaire