Le marché des smartphones n’étant plus le Saint Graal qu’il était autrefois au début de la décennie, il semble que toutes les autres sociétés de technologie se lancent dans le train de la réalité virtuelle ces derniers temps. Ce qui est compréhensible dans une large mesure, car de nombreux observateurs de l’industrie ont fait de la réalité virtuelle et augmentée le futur de la technologie grand public au cours de la prochaine décennie. Avec un certain nombre de grosses technologies mondiales comme Samsung, Sony et HTC qui brûlent déjà l’huile de minuit sur leurs prochains casques VR à venir, il apparaît maintenant que le géant chinois des smartphones, Xiaomi Technology, mise également sur le secteur de la réalité virtuelle. Non seulement cela, mais Xiaomi cherchera apparemment également à établir une présence dans le secteur de la robotique, ce qui est exactement ce que le PDG affable et charismatique de la société, M. Lei Jun, a maintenant annoncé lors d’une conférence de presse tenue par la société vendredi.

Selon l’annonce de M. Lei, Xiaomi investit massivement dans la R&D pour faire sentir sa présence dans les secteurs émergents de la VR et de la robotique. Il aurait également déclaré que cette année marquera une étape importante pour l’entreprise, qui explorera les possibilités dans les deux secteurs émergents susmentionnés de l’industrie de l’électronique grand public, qui sont encore à leurs balbutiements. Bien que le directeur exécutif ait gardé ses indices cryptiques et n’a pas divulgué beaucoup plus que cela, il sera intéressant de voir si l’entreprise sera en mesure de rivaliser avec certains des acteurs de l’industrie qui ont déjà une longueur d’avance sur eux dans le segment. Cela étant dit, Xiaomi a déjà montré la capacité de secouer une industrie établie avec des offres attrayantes dans sa première venue, donc peu de gens parieraient probablement que l’histoire se répète cette fois-ci également.

Quoi qu’il en soit, alors que la réalité virtuelle et la robotique peuvent en effet faire partie de l’avenir de Xiaomi, les smartphones sont certainement le présent de l’entreprise, mais c’est un domaine qu’il n’a pas aussi bien fait l’année dernière qu’il ne l’avait fait auparavant. Selon le dernier rapport publié par TrendForce, une firme de recherche et d’analyse de marché basée à Taïwan, Xiaomi a perdu une partie de sa part de marché l’année dernière en raison de son incapacité à lancer un nouveau combiné phare. En outre, le manque de brevets de base nuit également à la société, car son Redmi Note 2, très populaire, n’a pas pénétré un marché critique comme l’Inde, au milieu des litiges liés aux brevets. L’entreprise espère pouvoir mettre de côté ses malheurs de l’année dernière et recommencer cette année.

Laisser un commentaire