Selon certaines sources chinoises, Xiaomi rassemble une équipe d’experts pour produire la puce. L’objectif principal de l’équipe est de produire des puces pour smartphones. Cependant, une puce périphérique peut être le premier produit de l’équipe.

Peu de fabricants de smartphones sont capables de concevoir leurs propres puces. Des entreprises comme Apple, Samsung et Huawei le font actuellement. Mais Xiaomi pourrait être le prochain.

Xiaomi n’est pas un nouvel acteur sur le marché des puces, et la société a lancé le Surge S1 en 2017. Cette puce a été conçue et fabriquée par Xiaomi elle-même. Mais l’OEM chinois préfère utiliser des puces fabriquées par des sociétés connues et expérimentées pour éviter d’éventuelles erreurs.

De plus, pour réintégrer le marché, Xiaomi a commencé à négocier avec les fournisseurs d’IP sur la licence.

Bien sûr, la production de puces mobiles n’est pas le seul effort de Xiaomi sur le marché. La société a récemment commencé ses efforts pour produire des puces 5G. Ces puces pourraient être lancées sur le marché cette année.

Une filiale produira des puces Xiaomi

Bien entendu, ces puces seront fabriquées par l’une des filiales de Xiaomi. En 2014, la société a fondé une filiale nommée Beijing Songguo Electronics, se concentrant exclusivement sur la production de puces pour appareils mobiles.

Les puces de traitement du signal d’image Surge S1 et Surge C1 sont désormais deux produits de Beijing Songguo Electronics. La société n’a donc pas produit beaucoup de puces jusqu’à présent et son expérience n’est pas comparable à celle d’entreprises comme Apple, Qualcomm et Samsung.

Xiaomi a toujours été conservateur dans la production de puces mobiles. Il n’y a aucune couverture médiatique sur Beijing Songguo Electronics, et la société préfère faire les choses en silence.

Cependant, Xiaomi a toujours été connu pour pousser les enveloppes. Au cours des prochaines années, nous entendrons davantage parler des puces conçues par Xiaomi. L’un des grands avantages de la production de puces par les fabricants de smartphones est que l’entreprise peut avoir un contrôle total sur l’intégration logicielle et matérielle. Apple le prouve.

Xiaomi avait récemment pu retirer son nom de la liste des sanctions américaines par des négociations avec le département américain de la Défense. Xiaomi est en meilleure position que son producteur local Huawei, qui fait toujours l’objet de sanctions. Cela ouvre la voie à Xiaomi pour travailler avec d’autres sociétés non chinoises sur le développement de la technologie des puces.

3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici